Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Eli David, CTO de Deepinstinc : Le deep learning pour une analyse au plus profond des fichiers

août 2016 par Marc Jacob

Deepinstinc, créée en 2014 est une société israélienne spécialisée dans le deep learning. C’est à ce jour la seule société au monde à utiliser cette technologie pour développer une solution de cybersécurité. Ainsi, Deepinstinc, la solution, éponyme, analyse tout type de fichier y compris ceux qui sont chiffrés pour détecter les malwares avec une réussite de plus de 99%. Eli David son CTO présente sa stratégie.

GS Mag : pouvez-vous nous présenter votre société ?

Eli David : Nous avons créé Deepinstinc à Tel Aviv il y a deux ans, en 2014. Son objectif initial était de développer une solution basée sur l’IA pour faire de l’infrastructure informatique des entreprises. Nous sommes aujourd’hui plus de 60 personnes spécialisées en machine learning et deep learning. Nous avons décidé de faire un focus sur la Cybersecurité. Nous sommes la seule sécurité au monde à utiliser le deep learning pour la Cybersecurité.

Il y a une différence entre le deep learning et le machine learning. Le machine learning a une vision plus réduite que le deep learning qui lui prend en compte la globalité des informations. Nous collectons des informations et notre système apprend par lui même en développant ses propres algorithmes. Notre solution sait reconnaître si un document quelque soit son format et même s’il est chiffré est malicieux ou non.

GS Mag : Comme fonctionne cette solution ?

Eli David : Notre produit s’appelle comme notre entreprise Deepinstinct. Il est conçu pour tous les End point et les mobiles, les IOT... Il fonctionne avec un agent et une copie de notre "cerveau" qui est updaté tous les deux à trois mois. Il est peu consommateur de ressource et ne fonctionne qu’en cas d’analyse. Il prend environ 23 méga-octets, sa consommation en CPU est 0.1% et le temps d’analyse est de 5ms. Ainsi, il peut scanner 200 fichiers en 1 seconde. De plus, nous avons développé un tableau de bord optionnel qui permet d’avoir des informations sur les événements. Nous avons une détection réelle à 99.9% des malwares grâce à notre système.

Nous avons été sélectionné comme cool vendor par le Gartner, par la Black Hat conference et un journal israélien équivalent de Forbes comme la meilleure société de Cybersecurité.

GS Mag : Quelle est votre cible de clientèle ?

Eli David : Nous travaillons avec des grands comptes dans différents secteurs comme la banque, la santé, l’assurance, les opérateurs Télécom.... Nous avons déjà réalisé des déploiements importants tant en Israël qu’aux Etats-Unis et en Europe. Nous avons aujourd’hui des contact en France avec des opérateurs Télécom et des banques.

GS Mag : Comme fonctionne cette solution ?

Eli David : Notre stratégie de développement reste aujourd’hui de nous concentrer sur les Etats-Unis où nous avons déjà une filiale dans la Silicon Valley et aussi en Europe dans un second temps. Par la suite, nous souhaitons nous développer en Asie particulièrement au Japon. Dans ce pays il y a de très grande compagnies mais qui sont encore mal protégées malgré leur taille. C’est pour cela que nous visons ce pays. En France, nous souhaitons adapter notre stratégie en recherchant par exemple plutôt des distributeurs car notre solution est "plug and play".

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Eli David : Pour s’approprier une solution, il faut la vérifier afin de savoir si elle est viable, Il faut la tester ! Nous encourageons donc vos lecteurs à tester notre solution.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants