Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Élections présidentielles américaines : niveaux de diffusion record pour Akamai

novembre 2016 par Marc Jacob

Akamai Technologies, Inc., annonce que la retransmission des élections présidentielles américaines le 8 novembre dernier constitue l’événement médiatique le plus important auquel l’entreprise ait jamais été associée. Le mardi 8 novembre, peu avant minuit heure de New York, l’élection américaine enregistrait un pic de trafic à 7,5 Tbit/s - éclipsant les précédents événements et établissant un nouveau record de trafic vidéo pour un seul et même événement distribué par Akamai.

« Au cours d’une année record pour le streaming en direct - notamment avec le championnat d’Europe de Football, Rio et les récents débats présidentiels - Akamai a de nouveau permis à ses clients d’atteindre des niveaux de diffusion vidéo inédits, comme l’a montré la couverture électorale du 8 novembre dernier », explique Bill Wheaton, Executive Vice President and General Manager chez Akamai. « Si les spectateurs en ligne sont de plus en plus nombreux, ils privilégient également les vidéos de qualité supérieure, ce qui conduit à une augmentation des pics de trafic comme nous pouvons l’observer avec ces élections. »

Akamai a inauguré son Centre de contrôle des opérations de diffusion (BOCC, Broadcast Operations Control Center) dans le cadre de l’élection présidentielle. Grâce aux installations dédiées, ainsi qu’aux équipes et services techniques, les clients ont pu bénéficier d’une assistance en temps réel et de l’expertise des équipes, indispensable au succès de la diffusion en direct d’un tel événement.

A titre de comparaison, lors des résultats des élections de 2004, le trafic avait modestement atteint 21 Gbit/s. En 2009, le trafic avait grimpé à 1,1 Tbit/s lors de l’investiture d’Obama pour s’envoler à 1,3 Tbit/s en 2011 lors du mariage du Prince William et de Kate Middleton. Plus récemment, lors du premier débat présidentiel de septembre 2016 aux États-Unis, le trafic avait culminé à 4,4 Tbit/s.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants