Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Eaton étend la gamme de puissance de son onduleur 93PM

novembre 2017 par Marc Jacob

Eaton annonce l’extension de sa gamme d’onduleurs triphasés 93PM, avec des puissances allant de 30 à 500 kVA. Le 93PM a été conçu pour fournir une alimentation régulière, ininterrompue et propre pour les centres de données, les centres informatiques ou encore les immeubles commerciaux. L’extension de cette gamme a été pensée pour répondre aux changements sur le secteur de l’industrie, réclamant d’une part plus de puissance et d’autre part l’adoption d’une approche modulaire de la gestion des centres de données, permettant aux clients de réduire les coûts énergétiques et d’augmenter la flexibilité de leur système.

Plus de flexibilité dans la gestion énergétique

S’éloignant peu à peu d’une approche traditionnelle de l’onduleur en faveur de modèles plus volumineux, le marché entend répondre au besoin d’adaptabilité du client, afin qu’il puisse choisir la puissance exacte dont il a besoin et l’augmenter progressivement selon la demande des entreprises. La conception modulaire de l’onduleur 93PM garantit une augmentation progressive de sa capacité, en ajoutant tout simplement des modules de puissance à l’onduleur existant. La capacité peut être augmentée par étape de 50 kVA, tout en offrant une capacité de bypass continuelle dès le début d’utilisation.

Une disponibilité à 100 %

La gamme 93PM a été conçue pour permettre un fonctionnement en continu des infrastructures critiques et une disponibilité à 100 %. Les nouveaux onduleurs comprennent également des fonctionnalités garantissant une résistance accrue pour les applications critiques, telles que la technologie brevetée d’Eaton Hot Sync qui assure la répartition de la charge entre les onduleurs, et élimine ainsi tout point de défaillance dans un système d’alimentation sans interruption en mode parallèle ; et la gestion de batterie avancée (Advanced Battery Management – ABM) permettant un chargement intelligent et augmentant la durée de vie de la batterie. Pour renforcer la résistance et la sécurité du système, la conception de l’onduleur 93PM facilite certes son installation et son déploiement mais le rend aussi plus sûr, puisque ses composants intégrés ont été préconçus, mis à l’essai et préinstallés. Il n’est plus nécessaire de les concevoir en amont dans le panneau de distribution électrique raccordé, éliminant ainsi les risques à la conception et pour le client mais aussi réduisant in fine, le coût total de l’installation.

Un investissement facilement amortissable

Construite avec des technologies de pointe, la gamme 93PM offre un niveau d’efficacité allant jusqu’à 97 % en mode double-conversion et permet d’amortir en 2-3 ans le remplacement d’un ancien onduleur. Il existe deux technologies essentielles pour garantir une économie d’énergie encore plus importante et favoriser le retour sur investissement : d’une part le Système d’Economie d’Energie (Energy Saver System – ESS), l’infrastructure d’économie d’énergie disponible la plus rapide et dont le taux d’efficacité peut atteindre 99 %, et d’autre part le Système de Gestion à Module Variable (Variable Module Management System – VMMS), qui permet d’atteindre une efficacité de double conversion optimale même si les niveaux de charge de l’onduleur sont faibles.

La gestion de l’onduleur 93PM s’effectue via un écran tactile LCD qui indique les informations de statut essentiels au format graphique mais aussi numérique, et ce en un coup d’œil. Le logiciel de Gestion Energétique Intelligent d’Eaton (Intelligent Power Management – IPM) est également pris en charge, afin de contrôler et de gérer l’onduleur, faisant partie intégrante de l’infrastructure énergétique et informatique. L’interface en ligne permet de contrôler plusieurs onduleurs mais aussi d’autres équipements. Au sein des centres de données virtuels, le logiciel IPM peut être connecté aux systèmes de gestion de virtualisation existants, et permet aux utilisateurs de configurer facilement des automatisations, comme par exemple les arrêts contrôlés. L’absence de contrôle humain permet ainsi d’accroitre la résilience du centre de données.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants