Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Deux nouvelles e-menaces font leur entrée dans le top 5 BitDefender d’avril

mai 2010 par Bitdefender

BitDefender publie le top 5 des e-menaces du mois d’avril.

Trojan.AutorunInf.Gen est en tête du classement pour le troisième mois consécutif, avec 13,21% des infections totales. Compte tenu de la large diffusion des supports amovibles, les clés et disques USB constituent un vecteur d’infection important, ce qui met en exergue que les utilisateurs n’ont - toujours pas – pris conscience des dangers potentiels que ceux-ci peuvent véhiculer.

Win32.Worm.Downadup.Gen (aussi connu sous les noms de Kido et Conficker), occupe de nouveau la deuxième place, avec 5,77% de l’ensemble des infections. Conficker exploite une vulnérabilité de Microsoft® Windows® pour se diffuser, profitant du fait que de nombreuses personnes ne mettent pas à jour leur système d’exploitation ni leur solution antivirus, alors que cela leur permettrait d’échapper à ce ver persistant.

Trojan.FakeAV.KUE fait son entrée dans le classement en troisième position, avec 2,72% des infections totales. Il ne s’agit pas vraiment d’une surprise, la semaine dernière ayant été particulièrement marquée par la recrudescence des faux antivirus. Ce malware se diffuse via des sites web dans lesquels un code JavaScript déclenche l’apparition d’une fausse alerte destinée à faire croire aux utilisateurs que leur système est infecté et à leur faire installer un faux antivirus. Ces scripts sont hébergés sur des sites malveillants et sur des pages légitimes qui ont été corrompues à leur insu.

En quatrième position se trouve Win32.Sality.OG, qui, comme le mois de dernier, est le seul infecteur de fichiers de ce classement. Le code polymorphe des malwares appartenant à la famille Sality les rend extrêmement difficiles à détecter et à supprimer. De plus, leur composant rootkit tente de désactiver une liste d’antivirus pouvant être installés pour protéger le système infecté.

Le second malware à faire son entrée dans le classement est Trojan.Keygen.AX, en cinquième position, qui utilise les applications de cracks, correctifs et autres générateurs de clés pour se diffuser. La génération de clés et de correctifs pour de nombreux logiciels commerciaux est une pratique courante sur Internet, les plateformes P2P, les messageries instantanées, les sites de téléchargement et les réseaux sociaux. Cette activité est certes en vogue, mais elle est aussi illégale et risquée.

Le top 5 BitDefender des malwares du mois d’avril 2010 :

- 1. Trojan.AutorunINF.Gen : 13,21%
- 2. Win32.Worm.Downadup.Gen : 5,77%
- 3. Trojan.FakeAV.KUE : 2,72%
- 4. Win32.Sality.OG : 2,72%
- 5. Trojan.Keygen.AX : 2,66%
- Autres : 72,92%




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants