Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Des communications plus rapides et plus résilientes pour les forces navales de l’OTAN

mai 2019 par Patrick LEBRETON

Dans un contexte opérationnel interarmées et de coalition inter-étatique, l’échange d’un très grand nombre d’informations tactiques est un enjeu primordial pour les forces armées. Dès 2025, le nouveau standard L22 remplacera la L11 actuellement exploitée par l’OTAN et ses alliés.

Interconnectées par radio haute fréquence et ultra haute fréquence, les marines pourront, grâce à la L22, communiquer en temps réel et s’adapter à l’évolution de la situation afin de remplir leurs missions décisives.

La liaison de données tactiques L22 deviendra donc indispensable dès 2025 pour permettre à toutes les unités engagées dans la force navale de l’OTAN de participer au combat collaboratif connecté.

En coopération avec Atos, Thales assure la mise en œuvre du combat collaboratif dans un environnement sécurisé, en développant les dernières fonctionnalités de L22 pour TopLink, son processeur de liaisons de données. TopLink, déjà utilisé par plus d’une dizaine de pays, gère également l’échange de messages tactiques des forces aériennes (standards L16 et Joint Range Extension notamment).

Pour offrir une solution performante, fiable, et compétitive, Atos apporte son expertise en gestion de la liaison L22 et Thales, son expérience sur la mise en œuvre de systèmes critiques multi-liaisons.

Cet accord concrétise une coopération initiée en 2009 à l’occasion des premières expérimentations L22 françaises.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants