Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Denis Rémy, Directeur des Salons Cloud Computing World Expo et Datacenter Management : l’édition 2014 sera la confirmation de la prééminence du marché du Cloud et des Data Center

mars 2014 par Marc Jacob

L’édition 2014 des Salons Cloud Computing World Expo et Datacenter Management va encore s’enrichir cette année avec plus de 130 intervenants internationaux et 5000 m² de hall d’exposition et 150 exposants. Cetet année encore GS Mag diffusera en exclusivité sa cartographie des Data Centers en France et au Luxembourg. Pour Denis Rémy, Directeur des Salons Cloud Computing World Expo et Datacenter Management cette édition sera celle de la confirmation de la prééminence du Cloud et des Data Centers dans notre univers ultra connecté. Il conseille donc de venir nombreux pour rester informer des évolutions de ce marché.

Global Security Mag : Pouvez-vous nous présenter les Take-Off et leurs objectifs ?

Denis Remy : Les sessions inaugurales de nos conférences prennent en compte les demandes criantes du moment. Elles sont liées à l’accélération des migrations vers le cloud computing, à la sécurité sur toute la pile des technologies impliquées ainsi qu’à la rénovation des Datacenters. Pour les entreprises comme pour les prestataires de services, la maîtrise des coûts d’exploitation reste essentielle également ; elle conduit à moderniser les infrastructures, à automatiser certaines tâches d’administration et à améliorer l’efficacité énergétique. Les pistes d’optimisation et les meilleures pratiques restent précieuses pour nos visiteurs. C’est pourquoi notre programme de 28 tables rondes et 35 ateliers (http://www.datacenter-expo.com/tous...) fait la part belle aux retours d’expériences. Au total, plus de 130 intervenants internationaux s’expriment cette année. Cela permet d’offrir une couverture représentative des principaux segments de marché du Cloud computing et des Datacenters, des infrastructures jusqu’aux services applicatifs.

Global Security Mag : Quelles sont les nouveautés de cette édition ?

Denis Remy : L’édition 2014 de Cloud Computing World Expo / Solutions Datacenter Management s’étend sur 5000 mètres carrés, soit 1000 de plus que l’an passé. Cela se traduit pas davantage d’exposants - environ 150 au total - et davantage de visiteurs professionnels. En matière de nouveaux thèmes, les centres d’intérêt portent sur la protection des identités et des actifs de l’entreprise, données numériques comprises. Les applications dans le cloud couvrent de plus en plus de fonctionnalités : Business Intelligence, Big Data, Smart Data, Cloud mobile, etc. Côté exploitation, la démarche DevOps, l’administration DCIM et l’équilibre entre sécurité, performances et très haute disponibilité attirent nettement les DSI.

GS Mag : Quels seront les moments forts du programme 2014 ?

Denis Remy : Il y a plusieurs types de moments forts à partager sur les stands des exposants, tout d’abord, qui dévoilent de nouveaux services et des produits innovants sur le salon, avec de nombreuses offres promotionnelles pour les visiteurs. Nos 63 ateliers et conférences aident à découvrir ces solutions concrètes en détails, puis à croiser les retours d’expériences. Enfin, l’Open Cloud Forum du 9 avril dès 14h, réunit la communauté des développeurs et utilisateurs de projets cloud open source. Organisé par l’association OW2, ce forum fournit des démonstrations très visuelles des plateformes PaaS OpenCloudware et InGeoClouds, des projets Ocean, ModaClouds et OSSMeter, sans oublier les débats pour faciliter le choix et l’intégration de composants open cloud dans son système d’informations.

GS Mag : Quels sont les thèmes de sécurité qui seront évoqués durant le salon ?

Denis Remy : La sécurité doit être abordée de façon transversale dans et autour du Datacenter, sur toutes ses infrastructures ainsi que sur ses équipements physiques et virtualisés. La protection des accès, la protection des racks importent autant que la lutte contre la cybercriminalité. En effet, un administrateur peut transmettre, à son insu, une attaque ciblée. Comment améliorer la traçabilité des changements ? Comment savoir qui accède à quoi précisément ? Est-ce que la convergence des réseaux, leur virtualisation et les SDN (software-defined networks) comportent de nouvelles menaces ou bien, au contraire, résolvent les principales vulnérabilités actuelles ? Ces questions, parmi d’autres, sont abordées cette année.

GS Mag : Combien de personnes attendez-vous cette année ?

Denis Remy : Nous prévoyons 5000 visiteurs. Mais nous ne sommes pas à l’abri d’une heureuse surprise et, pour être francs, nous avons tout fait pour franchir ce cap dès cette année.

GS Mag : Quels est votre message à nos lecteurs ?

Denis Remy : Venez nombreux. Vous ne serez pas déçus que vous soyez intéressés par les usages professionnels du cloud ou par la mutation des modèles économiques, par l’élasticité du cloud ou par les transformations qu’il impose à la DSI et aux métiers. Les impacts sur les ressources humaines, sur les compétences et les profils recherchés sont considérables. Tous les métiers de l’informatique sont tous en train d’évoluer autour de vastes centres de données numériques. D’où l’importance de suivre la conception et la modernisation des Datacenters, en particulier d’anticiper les changements. Le rôle du Datacenter, dans la ville numérique, évolue aussi. Il doit suivre une politique soucieuse de l’environnement et bénéficier à l’essor de tous, à l’économie locale et nationale. Le cloud et la mobilité offrent de nouvelles perspectives pour stocker et pour synchroniser nos données entre nos ordinateurs, tablettes et phablets. Reste à vérifier comment on basculera ces informations, simplement et en toute sécurité, entre cloud pro et cloud perso.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants