Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

David Darmon, Check Point : Nous sommes un acteur de « Pure Sécurité »

février 2008 par Marc Jacob

David Darmon, Directeur Général France de Check Point a l’occasion du lancement de Check Point Endpoint Security début février fait le point sur sa stratégie en France. Pour lui, le rachat de Pointsec en 2007 a permis à son entreprise de devenir un acteur de « Pure Securité » comme l’affirme la nouvelle base line de son entreprise « Puresecurity ».

Pour Check Point, l’Europe est un continent stratégique puisqu’en 2007, la croissance du CA réalisé a été supérieure de celle des Etats-Unis. Il est vrai que le rachat de Pointsec a été pour beaucoup dans ces résultats. La société avait aussi récemment acquis NFR. Ainsi, la firme a vu son CA mondial s’accroître de 27% pour l’année fiscale 2007. Par exemple, durant le 4ème trimestre, 19 clients ont eu des transactions qui ont dépassé le million de dollars.

De la sécurité périmétrique à la sécurisation des données

Au niveau des produits, en 2007, Check Point avait annoncé une nouvelle de version de UM-1 Total Security son appliance de sécurité contre les attaques réseau et de messagerie complexes, pour les PME. ZoneAlarm ForceField, solution de virtualisation à la demande de sécurisation du navigateur est aussi sortie en 2007.La société propose aujourd’hui une gamme de produit qui va de la sécurité périmétrique jusqu’à la sécurisation des données. Dans cette stratégie produit, les PME sont devenues une cible privilégiée, même si les grands comptes restent encore aujourd’hui la source de revenu principal de ChecK Point.

Des livres blancs pour évangéliser le marché

Côté évangélisation du marché, Check Point a publié, depuis le début de l’année 2008, deux Livres Blancs. Le premier a destination des PME qui fait à la fois le point sur la responsabilité juridique des dirigeants et sur les risques pour les PME inhérents à la perte de données. Un second en collaboration avec Maître Bertrand Liard, avocat au Cabinet White & Cas LLP sur les risques juridiques de la perte de données non protégées qui contient plusieurs cas pratiques de perte d’ordinateur portable, de PDA et de clé USB.

Une stratégie commerciale toujours basée sur le mode indirect

Cette année Check Point devrait poursuivre sa stratégie de développement en mode indirect. La société a amélioré son programme de certification. Ainsi, ces intégrateurs suivant leur niveau de certification peuvent bénéficier d’une expertise sur tout ou partie de la gamme de produits qui s’étend à la mesure de l’accroissement des menaces sur le Web.

Fort de sa situation financière, David Darmon n’a pas exclu que son entreprise fasse d’autres acquisitions dans le futur.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants