Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

DataCore obtient un nouveau brevet pour son architecture de protection des données

juillet 2018 par Marc Jacob

DataCore Software annonce l’obtention d’un brevet pour son architecture de protection des données, sans interruption de service. Il s’agit du 14ème brevet accordé à DataCore, représentant une nouvelle preuve des efforts développés par la société américaine pour proposer une technologie innovante.

La technologie fondamentale couverte par ce brevet comprend des éléments de la technologie de protection des données en continue de DataCore. Le CDP (Continuous Data Protection) sert à protéger et à récupérer des données corrompues en cas d’événement perturbateur, permettant aux services informatiques de revenir à n’importe quel point antérieur. Cette protection, idéale contre des menaces croissantes telles que les ransomware, peut être considérée comme une solution d’objectif de point de récupération (RPO) infini avec un objectif de temps de récupération (RTO) optimal.

À mesure que les ransomware frappent de plus en plus d’entreprises et d’organismes publics, les établissements, qui recherchent une protection adéquate, doivent intégrer une stratégie complète de sauvegarde et de récupération de leurs données. Cependant, les logiciels de sauvegarde classiques deviennent trop complexes, sont peu fiables et nécessitent une surveillance et une gestion permanentes. Si un ransomware pénètre les défenses d’une entreprise et prend les données en otage, la récupération exige souvent un certain temps d’interruption et des moyens logistiques conséquents.

Avec la protection continue des données, le système enregistre les changements de données en temps réel avant leur écriture sur disque. Les données sont alors copiées de façon synchrone et/ou asynchrone, que ce soit dans le même data center, au sein d’un cluster métropolitain ou sur un site distant, qui peut être un système de stockage totalement différent du système primaire. Une fois la solution installée, elle s’exécute en permanence pour éviter à l’utilisateur le souci des sauvegardes nocturnes et une surveillance plus complexe des snapshot.

En intégrant la protection continue des données, la plateforme SDS de DataCore fournit l’une des stratégies de reprise les plus complètes sur le marché en cas de cyberattaque ou d’autres sinistres, puisqu’elle permet de restaurer un système à un état antérieur seconde par seconde, bloc de données par bloc de données. Les clients des départements informatiques peuvent ainsi restaurer les systèmes et les données selon une chronologie continue dans le passé.

Avantage supplémentaire : en cas de défaillance du système primaire, la plateforme de DataCore réoriente le trafic des I/O’s vers le miroir de façon automatique et transparente. Une fois le système primaire réactivé, il synchronise les données et reprend automatiquement son rôle, sans intervention du service informatique et de façon totalement transparente pour les applications et les utilisateurs.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants