Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Darktrace partage son Rapport des Menaces 2016

septembre 2016 par Darktrace

Darktrace annonce les résultats de son rapport, détaillants six incidents détectés par sa solution.

Avec 1 200 déploiements de sa technologie à travers le monde, Darktrace a identifié les premiers symptômes de 16 000 menaces « sérieuses ». La solution de détection d’attaques en cours a permis à Darktrace de les stopper avant qu’elles n’aient un impact sur les consommateurs et sur la réputation des entreprises concernées.

De grandes tendances ont été observées par Darktrace à travers sa base clients, couvrant tout type d’industrie et d’organisations :

Les attaques vers l’Internet des Objets augmentent.

L’Internet des Objets transforme les entreprises et offrent de nouvelles opportunités aux pirates. Des systèmes auparavant non connectés, comme les machines à café ou encore des unités de vidéoconférence, sont maintenant exploités par les attaquants pour atteindre les réseaux de l’entreprise. Darktrace a découvert qu’un système de vidéoconférence d’une marque internationale a été compromise, permettant aux intrus d’écouter le contenu audio.

Les attaques numériques ont un impact sur la sécurité physique.

Les appareils connectés mettent également en danger la santé et la sécurité physique, que ce soit dans le réseau industriel ou informatique. Dans un exemple mis en avant par Darktrace, un pirate a été stoppé en tentant de compromettre un scanner d’empreinte digitale, qui restreignait l’accès physique à la machinerie d’une usine de manufacture, et de remplacer les données légitimes du système.

Les « attaques automatisées » sont trop rapides pour l’être humain.

La vitesse des attaques augmente. Les attaques automatisées peuvent survenir à la vitesse d’un processus informatique, avec un ransomware paralysant des groupes entiers d’ordinateurs en quelques minutes. L’approche d’auto-apprentissage de Darktrace a permis de détecter une attaque de ransomware automatisée moins d’une minute après son infiltration. L’entreprise victime a pu stopper l’infection du code malveillant en temps réel, permettant d’éviter une demande de rançon importante.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants