Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Darktrace commente les cyberattaques contre Whatsapp et Burger King

mai 2019 par Darktrace

Au cours des dernières heures, deux cyberattaques majeures se sont produites contre Whatsapp et Burger King. Face à ces cyberattaques, Hippolyte Fouque, directeur commercial chez Darktrace, commente :

Whatsapp infecté par un logiciel espion

« De manière furtive, sans aucune entrée requise de la part des utilisateurs de Whatsapp, les pirates ont pu accéder discrètement à leurs appareils, démontrant une attaque très ciblée et très sophistiquée. Cette cyberattaque remet une fois de plus en question nos craintes face aux plates-formes sécurisées et celles qui ne le sont pas.
La réalité est qu’aucune application logicielle, même Whatsapp, n’est intouchable. Les vulnérabilités logicielles sont une réalité et pour les organisations c’est le maillon le plus faible. Les utilisateurs ne peuvent pas faire grand chose pour s’en protéger, mais ils devraient certainement mettre à jour leur application pour commencer. Il est très peu probable que vous ou moi ayons été affectés car les ressources des pirates informatiques sont limitées. L’erreur a été corrigée, mais il y en aura d’autres.
Les entreprises ont besoin d’une surveillance continue et proactive de la sécurité : soit des technologies telles que l’intelligence artificielle pour fournir cette information à l’échelle requise car les entreprises ne peuvent plus se permettre de découvrir ces attaques " par hasard ". Celles-ci devraient constamment rechercher des comportements anormaux. Les attaquants innovent constamment et l’attaque de demain ne sera pas la même que celle d’hier. La bataille se poursuivra, et les entreprises doivent améliorer leur défense. »

Données d’enfants piratées chez Burger King

"Cette faille est un signal d’alarme lancé aux entreprises françaises : aucune entreprise ni aucune base de données n’est impénétrable. Cela rappelle également que les fournisseurs, des sociétés de développement Web aux entreprises de services informatiques, en passant par les fabricants et les consultants, ont amené avec eux un lot de nouvelles menaces. Les organisations ont du mal à suivre la complexité des réseaux numériques et d’une nouvelle génération de cyber-assaillants.
Les vulnérabilités sur les sites Web et dans les applications logicielles sont une réalité, nous ne pouvons les éviter. Mais la technologie est disponible pour améliorer considérablement notre capacité à détecter ces problèmes rapidement, avant qu’ils ne soient exploités de cette manière. En fait, toutes les 3 secondes, l’intelligence artificielle riposte contre les menaces informatiques."




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants