Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

DIGITEMIS renouvelle son Pass French Tech pour la 3ème année consécutive

juillet 2019 par Marc Jacob

Acteur spécialiste de la protection et de la conformité des écosystèmes d’entreprises avec une double expertise technique et juridique, la vendéenne DIGITEMIS obtient pour la 3ème année consécutive le Pass French Tech et dévoile pour la première fois son chiffre d’affaires et son positionnement.

Un 3ème Pass French Tech pour les 5 ans de DIGITEMIS

En 2018, DIGITEMIS a réalisé 150% de croissance, ce qui lui permet de faire partie des 31 entreprises en France à renouveler leur Pass French Tech en 2019 (récompensant leur hyper-croissance) et d’être la seule dans la région des Pays de la Loire à le renouveler grâce à sa croissance organique. En effet, DIGITEMIS, qui a atteint un chiffre d’affaires de 1,5 million € en 2018, est toujours restée indépendante.

En 2019, DIGITEMIS fait partie des 5 startups (soit 3%) de la cybersécurité à émerger « par le haut » du Radar des startups de la cybersécurité française à suivre grâce à leur forte croissance en termes de positionnement, d’emplois et de technologies exploitées.

Un double positionnement en cybersécurité et en protection des données

DIGITEMIS a opté pour un positionnement inédit en engageant aussi bien des experts techniques et organisationnels en sécurité des systèmes d’information que des juristes spécialisés dans la protection des données personnelles (dont d’anciens salariés de la CNIL). DIGITEMIS a ainsi conçu et développé deux solutions logicielles complémentaires innovantes : PERIDIAG, un outil d’évaluation et de pilotage de la cybersécurité des tiers (fournisseurs, filiales, sous-traitants…) et BookMyData, une solution complète pour le pilotage de la mise en conformité au RGPD.

Sécuriser les grands groupes via leurs fournisseurs et filiales

90% des attaques visant les grands groupes se font désormais par leurs tiers : aujourd’hui, pour atteindre ces entités dont les systèmes d’information sont bien protégés, les cyber-attaquants passent par leurs partenaires (filiales, sous-traitants, fournisseurs…) dont la sécurité est moins élevée, et qui se trouvent démunis face au niveau des nouveaux risques. Ludovic de Carcouët a ainsi créé DIGITEMIS en 2014 afin d’apporter une solution concrète aux nouveaux enjeux de l’entreprise étendue. DIGITEMIS a déjà aidé à sécuriser plus de 1 000 organisations.

Aujourd’hui, DIGITEMIS compte 270 clients parmi lesquels Total, EDF, Bouygues Construction, Vinci Energies, Société Générale, Dassault Aviation, Suez, MAIF… Ses équipes, qui identifient en moyenne 2 vulnérabilités par jour sur les systèmes d’information de leurs clients, ont découvert en 2018 2 vulnérabilités majeures sur des applications tierces utilisées au niveau mondial. DIGITEMIS double également ses effectifs chaque année depuis sa création et compte aujourd’hui 40 salariés (dont 40% de femmes).

Dans les mois à venir, DIGITEMIS prévoit de poursuivre son ascension à l’international, développer ses partenariats et recruter environ 30 collaborateurs supplémentaires.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants