Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cybersécurité : Volkswagen touché par une faille de sécurité

août 2016 par Kaspersky Lab

Dans la tourmente depuis plusieurs mois, Volkswagen pourrait à nouveau être confronté à de nouvelles difficultés après qu’une équipe de chercheurs a découvert une faille de sécurité. Et leurs révélations font froid dans le dos ; ils affirment que les clés de verrouillage à distance de près de 100 millions de voitures à travers le monde pourraient facilement être piratées. Sergey Zorin, Head of Transportation System Security department chez Kaspersky Lab analyse ici les problèmes auxquels est confrontée l’industrie automobile tout entière :

« Cette histoire prouve une fois de plus la vulnérabilité des objets connectés, et en l’occurrence des voitures intelligentes, dès lors que les hackers disposent d’un peu de temps et de la main d’œuvre nécessaire. De même, lorsque l’investissement est plus conséquent, ils peuvent à leur guise, s’attaquer à d’autres constructeurs automobiles. Ainsi, il existe certains problèmes de sécurité non résolus à ce jour dans l’industrie automobile : le premier concerne la durée de développement des voitures. Traditionnellement 5 à 7 années s’écoulent entre le design et la commercialisation d’un modèle, alors que les méthodes de piratage évoluent dans un laps de temps beaucoup plus réduit. Ensuite, les constructeurs ne peuvent pas toujours créer des correctifs de sécurité assez rapidement et assez complets pour totalement éliminer les risques. Enfin, la connectivité dans les véhicules représente également un problème majeur auquel les constructeurs sont déjà confrontés. Le concept de « voiture connectée » suggère que plusieurs modules à l’intérieur de celles-ci ont un canal d’échange de données avec des équipements externes, dans lesquels des vulnérabilités ont déjà été découvertes par le passé.

En tant que société de sécurité, cela fait plusieurs années que nous menons des recherches dans ce domaine et nous voyons de plus en plus de vulnérabilités apparaître. C’est pourquoi le développement de technologies de communication sécurisées pour véhicules connectés devrait être un combat commun, mené à la fois par l’industrie automobile et les sociétés de sécurité. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants