Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Corbis confie à Locarchives ses fonds d’archives photographiques

décembre 2008 par Marc Jacob

La phase finale « Initiative Sygma » est en marche. Le déménagement des collections dans le bâtiment construit spécialement pour le projet est prévu d’ici la fin de l’année 2008. Ainsi les 50 millions d’objets (soit environ 7 kilomètres linéaires d’archives), seront conservés et exploités... Une archive vivante, disponible pour le court, moyen et long terme est ainsi confiée à Locarchives.

L’engagement de Corbis était de trouver un site adapté à la conservation de la collection Sygma représentation 50 millions de documents (diapositives, négatifs, tirages et planches contact). Cette collection, une des plus importante au monde, devait être reclassée, déménagée et archivée dans des conditions particulières.

Un projet d’envergure que Corbis achève cette année.

Cette collection de photos, rassemble le travail de plus de 10 000 photographes auxquels Corbis propose un contrat d’exploitation d’archives.

L’Initiative Sygma

La collection Sygma représente un patrimoine inestimable puisqu’elle regroupe les sources photographiques de trois agences :

- Sygma : photojournalisme, news, magazine, people et portraits

- Kipa : plateaux télévisions, plateaux cinéma (racheté en 1971 par Sygma)

- TempSport : événements sportifs (racheté en 1985 par Sygma)

Depuis 2005, ces précieux documents ont été reclassés non pas par thème mais par photographe afin de régulariser les droits de chaque auteur, de valoriser la collection et de la rendre accessible au public professionnel (via la numérisation des supports originaux).

Corbis a donc proposé à chaque photographe un contrat d’exploitation d’archives. De ce fait, plus de 10 000 photographes ont été contactés afin de signer le dit contrat : leur permettant ainsi de confier l’exploitation de leurs œuvres et leur archivage.

« Corbis souhaite faire vivre cette collection Sygma en la préservant et en la diffusant. En effet, cette collection renferme de nombreux clichés connus ou méconnus du grand public. Grace à la numérisation de ces documents, tout professionnel pourra consulter ces trésors et les diffuser. L’idée de Corbis est véritablement de faire vivre cette collection. » Stefan Biberfeld, Directeur Juridique de Corbis Europe.

La Préservation

Le choix du site d’archivage d’une telle collection n’était pas évident, le but était de diriger la collection vers le lieu qui satisfait à plusieurs critères : la sécurité maximale pour la collection, les conditions de préservation offertes par le site, et enfin l’accès facile au public spécialisé et aux photographes qui souhaiteraient consulter les archives.

Corbis a décidé de confier ses archives à Locarchives, l’un des spécialistes en France de l’archivage et de la gestion documentaire. Situé à 45 minutes de la Porte de Saint-Cloud, à Garnay, près de Dreux, le site d’archivage de Locarchives présente l’avantage majeur de la proximité avec la région parisienne et donc de la facilité d’accès et de consultation.

Un bâtiment spécialement conçu pour la collection Sygma : une première en France, l’un des plus grands bâtiments dédiés d’Europe

Locarchives a fait construire un bâtiment entièrement dédié à Corbis afin d’entreposer les collections : 800 m² en température et hygrométrie contrôlées, dans un environnement hermétique avec une sécurité incendie et intrusion optimale.

Locarchives propose une solution appropriée aux besoins de Corbis :

- Une capacité d’accueil de 7000 m linéaires dans un site entièrement dédié aux collections Sygma, Kipa et TempSport

- Une technicité, des garanties mises en place pour l’archivage sur tous types de supports déjà prouvées

- La facilité d’accès (archives vivantes) et la proximité avec la région parisienne

- La réactivité : des rotations entre le lieu de préservation et l’agence (2 navettes par jour selon les besoins), un délai maximal de 24h pour disposer des photos une fois les recherches effectuées

- Garantir un accès au public professionnel

Il est prévu un accès aux archives pour les consultations, ventes et recherches à un public de professionnels : photographes, chercheurs, historiens, professionnels de la photographie et iconographes, enfin les équipes de Corbis pourront librement consulter les archives.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants