Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Collaboration entre Cisco et le CERN : l’informatique nouvelle génération passe à la vitesse supérieure

juin 2015 par Marc Jacob

Cisco annonce son adhésion à CERN openlab, la plate-forme du CERN dédiée aux partenariats scientifiques et industriels.

Dans le cadre de CERN openlab, le CERN et Cisco réuniront chacun une équipe d’experts afin de développer des technologies d’infrastructure informatique de pointe hautement sécurisées et capables de traiter des volumes de données importants et toujours plus massifs. Leur mission consistera à proposer des idées révolutionnaires et des approches innovantes qui permettront de développer les systèmes informatiques de demain. Les équipes élaboreront des concepts novateurs s’appuyant sur les toutes dernières avancées réalisées dans le domaine du hardware, sur des conceptions de systèmes hétérogènes et sur les performances toujours plus puissantes des équipements d’interface réseau. CERN openlab constitue un cadre privilégié pour développer et concevoir les prototypes de technologies de pointe, grâce à l’environnement de recherche hautement sophistiqué du CERN. Grâce aux partenariats entre le CERN et les plus prestigieuses universités de la planète, cette plate-forme offre également la possibilité de former la nouvelle génération d’ingénieurs et de collaborer avec un pool de talents mondiaux.

Le CERN abrite les plus vastes infrastructures scientifiques du monde, et les physiciens et ingénieurs qui y travaillent sondent la structure fondamentale de l’univers. Le Grand Collisionneur de hadrons (LHC) est un programme de recherche qui implique la collecte et l’analyse de données issues de millions de capteurs. À l’heure actuelle, ces capteurs sont capables de produire jusqu’à 1 pétaoctet de données (soit la capacité d’environ 20 000 Blu-rays) par seconde. Selon les prévisions du CERN, ce taux devrait progresser à une allure exponentielle au cours des dix prochaines années, ce qui nécessitera des structures de stockage et de calcul extrêmement importantes, mais également l’adoption d’approches novatrices dans de nombreux domaines touchant à l’informatique.

Pour Alberto Di Meglio, Directeur de CERN openlab, CERN : « Le succès du LHC dépend essentiellement des avancées que nous accomplirons dans les technologies et composants de traitement de l’information. Il est essentiel que nous disposions de technologies évoluées afin d’assurer un fonctionnement sécurisé et efficace des équipements scientifiques, notamment les accélérateurs et détecteurs, dans un environnement ouvert. Nous devons nous équiper des technologies les plus sophistiquées, souvent bien avant qu’elles ne soient déployées au niveau industriel. Par conséquent, nous nouons des partenariats avec les entreprises leaders dans leur secteur et nous sommes ravis d’accueillir Cisco au sein de CERN openlab. »

Maciej Kranz, Vice-président, Groupe Corporate Technology, Cisco : « La gestion et l’analyse de larges volumes de données constituent actuellement un véritable défi pour de nombreuses entreprises, y compris le CERN. Face à l’évolution des secteurs public et privé vers une plate-forme numérique, il est essentiel, pour assurer la pérennité de l’économie mondiale, que les entreprises de premier plan, les instituts de recherche, les universités et les start-ups se tournent vers la collaboration et l’innovation ouvertes. Nous sommes ravis de nous engager auprès de CERN openlab et nous sommes impatients d’exploiter les possibilités infinies d’innovation qui s’offrent à nous grâce au soutien de technologies de pointe et à l’inventivité de nos nouveaux collaborateurs. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants