Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Collaboration Digitale s’installe en France

juin 2018 par Marc Jacob

Le 3 juillet 2018, Collaboration Digitale s’installe en France. Preuve s’il en faut de leur volonté d’activer les nouvelles technologies et l’économie dans les territoires, le lancement ne se fera pas à Paris, mais dans l’Est. La conférence à Paris aura lieu en Septembre.

Notre mission est la réussite collective, mais comment ?

Réussir à l’ère digitale demande 3 choses :
1) des compétences et la compréhension des choses numériques,
2) la capacité de s’approprier les expériences d’autres pour faire les bonds technologiques judicieux, et
3) l’agilité et la culture de faire collaborer les particuliers avec le secteur privé avec le secteur public.

La cybersécurité et la cyber-résilience sont les deux piliers de cette révolution technologique.

Collaboration Digitale est la branche française de Cyber-AID (AID pour Artificial Intelligence and Digitalisation).

Présentation de Collaboration Digitale

Collaboration Digitale est une plate-forme d’activation économique locale et d’appropriation des nouvelles technologies. La plate-forme est mondiale, mais nos centres sont résolument locaux avec une approche bottom-up. L’objectif est d’être inclusif, de poser un modèle participatif et inter-générationnel.

Concrètement, nous proposons un volet éducatif : un programme de formation sur mesure pour les particuliers et les entreprises. Un volet de recherche et de transfert de technologie et un volet de changement de culture pour que l’humain puisse s’approprier les bénéfices.

Nous travaillons à la fois au niveau individuel et au niveau des écosystemes / de la coordination macro.

Où est le bottom-up ?

Tout doit partir des besoins et des attentes des particuliers et des entreprises. De nombreuses structures ont ete déployées à grand coup de financements pour avoir un impact final limité et une sous-utilisation.
Chaque personne ou entreprise qui nous rejoint exprime d’abord ses attentes et ses besoins autour des nouvelles technologies. Les uns demandent de sensibiliser les enfants. D’autres demandent un écosystème autour de l’intelligence artificielle. D’autres encore demandent de créer et de valoriser les mégadonnées locales. En faisant la synthèse de milliers de besoins exprimés, quelques grands axes stratégiques émergent. Nous pouvons ensuite mobiliser les intelligences et les ressources locales avec un fort alignement avec les motivations locales. Du coup, les programmes que nous mettons en place sont adaptés au niveau des compétences courantes et optimisent le développement local intégré.

Nous travaillons avec les villages, les communautés de communes, les intercommunalités, les départements, les régions tout comme avec le niveau international.
Notre soucis permanent est de rester au plus près du terrain tout en étant connecté au monde global.

La cybersécurité et la cyber-résilience ?

Avant de passer au tout-numérique, il faut s’assurer de ne pas mettre en péril ce que nous avons de plus précieux. Sécurité en voiture, sécurité medicale, sécurité physique se transposent dans le monde digital avec la même logique. Dématérialiser ne rime pas avec insouciance.
La cybersécurité au niveau technique est une chose, mais nous savons que l’humain est la faille la plus grande dans nos systèmes. Et dans un monde ultra-connecté, le principe du maillon faible s’applique pleinement. Votre client, votre ami, votre contact qui néglige sa cybersécurité est votre porte d’entrée pour les virus et les malwares.
Nous parlons de responsabilité collective et de devoir de protection des autres comme nous avons un devoir d’assistance. Pour les PME-ETI, mutualiser une partie de sa défense et du savoir collectif défensif peut présenter de nombreux avantages.

Notre objectif est de poser des cyber-fondamentaux solides sur lesquels s’appuyer pour construire solidement et s’élever économiquement.

Avec comme but final d’activer l’économie locale et d’augmenter le bien-vivre ?

Personne ne s’intéresse à la cybersécurité de manière naturelle. Nous sommes tous très pris et même les plus avertis d’entre nous ont d’autres priorités. Motiver ceux qui y sont sensibles est difficile. Mobiliser ceux qui n’en entendent rien ou pensent que tout cela ne les touchera pas est un défi énorme. Nous avons donc voulu combiner le positif, l’inspirant, l’aspiration et la construction d’un futur meilleur à notre projet.
Cela multiplie la complexité de chaque centre, mais permet une adhésion plus forte. Cela permet aussi de tenir les creux et les relâchements qui arrivent comme partout.

Quelles sont les forces du Team Collaboration Digitale ?

Ce qui caractérise l’équipe, c’est la motivation, le sens de la mission, la générosité et de nombreux foux-rires. L’ambiance est celle d’une start-up, avec beaucoup d’engagements et de prise de responsabilités. Les activités sont variées et diverses.

Coté hard skills, nos membres sont formés comme ingénieurs, master en cybersécurité ou en commerce, diplomés de l’IIE, l’ESCP, de l’ESSEC ou de Harvard. L’équipe est internationale, une de nos designers vivant à Sydney, Australie.

Nous recherchons des personnes motivées, passionnées par les nouvelles technologies. Quel que soit votre niveau de compétence en tech, vous pouvez nous écrire à info@cdigitale.eu.

Les villes, personnes et entreprises intéressées peuvent nous écrire aussi à info@cdigitale.eu .




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants