Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Châteaurenard renforce son équipement de vidéosurveillance avec des caméras réseau Axis Communications

octobre 2007 par Marc Jacob

Dans le cadre de sa politique de sécurité publique, la commune de Châteaurenard a renforcé son dispositif de vidéosurveillance en migrant son système analogique vers un système réseau intégral et en ajoutant des caméras Axis Communications(1).

La ville de Châteaurenard, est située en Provence dans le département des Bouches-du-Rhône et compte 14 000 habitants.

Mettre en place une politique de sécurité globale

En 2002, la Ville de Châteaurenard a dû faire face à des problèmes de vandalisme et a vu son quota d’incidents augmenter fortement. Pour faire face à cette recrudescence, les élus locaux ont décidé de renforcer la sécurité de la commune. Confortée par le sentiment d’insécurité des habitants et des commerçants, la municipalité a mis en place une série de mesures afin d’endiguer ces phénomènes (doublement des effectifs de la police municipale, achat de véhicule de patrouille…).
En outre, la direction informatique de la ville a également déployé un vaste réseau de vidéo surveillance. En 2003, 28 caméras analogiques ont été installées dans la ville pour assurer notamment la surveillance des parkings publics.

« L’implémentation de ce système a permis d’enregistrer une diminution des actes de vandalisme, l’effet dissuasif des caméras a beaucoup joué » explique Monsieur Seisson, Responsable Informatique de la Ville de Châteaurenard.

En 2006, la municipalité a souhaité faire évoluer et améliorer son système existant. Elle a également manifesté le souhait d’ajouter des caméras IP. La Direction Informatique s’est appuyée sur son intégrateur Concept Télécom(2) pour l’assister sur ce projet.

Opter pour un système performant afin d’aider les forces de police

La Direction Informatique souhaitait en premier lieu avoir un système de vidéosurveillance qui puisse donner entière satisfaction en matière de qualité d’image. Le système analogique précédent fournissait des images en noir et blanc avec une résolution faible ce qui rendait parfois difficile le travail de recherche sur les vidéos lorsque la police devait identifier un individu.

« Nous souhaitions doubler la résolution de l’image sans pour autant saturer notre disque dur et nous voulions choisir une solution flexible pour des extensions futures » indique Monsieur Seisson.

En janvier 2007, l’ensemble du système de vidéosurveillance a été mis en place :

• 7 convertisseurs AXIS 241Q ont été connectés aux caméras analogiques permettant ainsi de convertir tous les flux analogiques en flux numériques.
• 13 nouvelles caméras IP Axis Communications ont été déployées sur le cours Carnot, l’axe principal de la ville et sur 5 parkings publics.
• Le produit Camtrace un enregistreur IP a été également retenu pour enregistrer, visualiser l’ensemble des caméras installées et exploiter les images et les séquences vidéo plus facilement.
Le Processus de gestion des images a été complètement étudié en interne par les Responsables du Service Informatique de la Mairie et le Chef de Service de la Police Municipale.

Pour ce second déploiement de vidéosurveillance, le coût s’est élevé à 95 000 €.

Un véritable outil d’aide pour la Police Municipale

Pour la Direction Informatique de Châteaurenard, le système de vidéosurveillance ainsi conçu et déployé est une vraie réussite. Il satisfait pleinement le cahier des charges imposé et offre de réels avantages qui réduisent les incivilités, les dégradations et ont permis la résolution de plusieurs faits délictueux dés son installation :

Système convivial : les images des 41 caméras sont transmises aux locaux de la Police Municipale et traitées directement par le Chef de la Police et son équipe dans le strict respect des règles de droit qui préservent la confidentialité, le respect du secret professionnel et l’information du public.

Visualisation plus nette des images : les caméras offrent une qualité d’image supérieure facilitant ainsi le travail d’identification ou de reconnaissance. Grâce à leur haute sensibilité et avec un faible éclairage urbain, les caméras AXIS 211 fournissent des images en couleur même la nuit.

Enregistrement 24h/24 des caméras Axis Communications : Lors de plainte, les vidéos sont gravées sur DVD et envoyées à la Gendarmerie de Châteaurenard. Celle-ci sont contrôlées en cas de levée de doute et permettent d’approfondir l’investigation.

Sécurité : le système a été pensé pour que chaque caméra soit filmée par une autre. Une autoprotection conçue pour dissuader tout acte de vandalisme.

Un réseau à base de fibre optique

Mettant à profit les travaux de rénovation du centre ville, un réseau souterrain de gaines dédiées à recevoir la fibre optique a été conçu par le bureau d’étude des services techniques municipaux, diminuant des coûts d’installation et permettant l’installation de la fibre optique qui, à terme, pourra être utilisée pour d’autres moyens de liaison ou de communication avec le public (VoIP…).
L’extension du système de vidéosurveillance est en projet avec l’arrivée de 3 nouvelles caméras Axis Communications.


(1) Axis Communications est un spéciassite du marché de la vidéo sur IP. Le marché mondial des caméras IP devrait représenter plus d’un milliard de dollars d’ici 2010. Avec un taux de croissance global en valeur proche des 38% par an prévu pour les cinq années à venir, le marché devrait atteindre 1,3 milliards de dollars d’ici 2010, selon le dernier rapport du cabinet d’analyses industrielles IMS Research (www.imsresearch.com), « The World Market for CCTV and Video Surveillance Equipment 2006 Edition » publié en octobre 2006.

(2) Concept Télécom : société de déploiement de solutions de télécommunication d’entreprise, voix sur IP, réseaux informatiques, fibre optique et vidéo IP.

- A propos de la ville de Châteaurenard

Entre Alpilles et Durance, se niche Châteaurenard, au pied de sa colline et de ses tours féodales. Proche de hauts lieux touristiques, Châteaurenard a su garder toute la convivialité et la quiétude d’une petite ville provençale.
Au sommet de la colline du Griffon se dresse le château médiéval du XIII° et XV° siècle, classé monument historique. Cette ancienne forteresse des Comtes de Provence est restaurée et entretenue régulièrement depuis 20 ans.
Ses salles de garde sont aménagées et réunies au sein du Musée Benoît XIII pour l’accueil des curieux comme des passionnés d’histoire. Ce Musée vous permettra de découvrir un personnage hors du commun, une opération militaire d’une audace inouïe et bien des secrets de la vie de ce pontife avignonnais.
Le circuit des visite s’agrémente d’un large panorama, permettant de saisir toute la complexité de l’histoire du pays d’Arles, cœur de la Provence de Frédéric Mistral. Par le chemin de crête, vous atteindrez facilement le Pic Chabaud et la Vierge Dorée qui protège la ville depuis 1867.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants