Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cercle de la Sécurité : le « Bureau des Légendes » au cœur de la cyber

février 2019 par Marc Jacob

Pour la première soirée de l’année 2019, animé par Florence Pyubareau, le cercle de la sécurité a fait un focus sur le « Bureau des Légendes » la fameuse série. Ainsi, le Cercle a invité Éric Rochant, le créateur de la série et Julien Nocetti, chercheur à l’Institut français des relations internationales, spécialiste de la gouvernance de l’Internet et de la cyber-conflictualité.

Éric Rochant explique son cheminement qui l’a conduit à la réalisation du Bureau des Légendes. Tout a débuté durant les années 70, dans sa jeunesse durant laquelle il a regardé de nombreux films américains et en particulier les films d’espionnage. Ce qui l’inspire, c’est la tension dramatique des polars et des films d’espionnage qui donne un angle géostratégique. Selon lui, la réussite de la série est dûe à son rythme d’écriture, du casting, du tournage et du montage pendant le tournage. De plus, la saison suivante est écrite en même temps qu’il tourne la saison précédente. La dernière saison met en lumière la cyber sécurité qui est une thématique d’actualité. C’est pour cela qu’Eric Rochant a demandé à Julien Nocetti de devenir consultant de la série pour lui donner plus de réalisme. La cyber s’est imposé à lui comme une réalité que l’on ne peux plus ignorer.

Julien Nocetti a porté un regard plus politique et diplomatique de la cyber à la série. Aujourd’hui, des Etats ont une position très affirmée sur le cyber qui n’ont pas de complexe pour l’affirmer et avoir une stratégie offensive. Il cite par exemple la Russie qui mène une politique en ce domaine depuis plus de 10 ans déjà. Cette stratégie est issu, selon lui, des suites de la guerre en Géorgie durant laquelle la Russie avait été quelque peu dépassée sur le plan cyber même si elle avait gagné la guerre sur le plan militaire. Pour lui la série permet de prendre conscience des enjeux cyber au grand public.

Julien Nocetti considère que la Chine devrait voir son rôle dans le cyber montée en puissance. L’Europe doit agir rapidement pour ne pas être prise entre les États-Unis et la Chine. La France par exemple est consciente de ces enjeux en annonçant récemment sa politique de cyber offensive. De plus, la Russie a annoncé récemment qu’elle voulait déconnecter le pays de l’Internet mondiale. Elle veut dupliquer la stratégie chinoise en ce domaine. Éric Rochant note pour sa part vers un retour aux frontières physique dans de plus en plus de pays. Ainsi, l’enfermement numérique est demandé pour éviter comme on l’a vu dans certains pays d’arriver à des révolutions.

Au final, dans la salle les RSSI présents étaient satisfaits de voir leur métier mis en avant dans cette série Pour eux cette série vient à point nommé alors qu’ils manquent de reconnaissance mais aussi ont du mal à recruter. Ils ont estimé que cette mise en lumière pourrait générer des vocations.

Ce ne serait pas en mal, quand on sait qu’il y a un déficit d’emploi qui se compte en centaines de postes ouverts.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants