Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cayan intégre le service PKI de GlobalSign

juillet 2018 par Marc Jacob

GMO GlobalSign annonce l’intégration du service d’infrastructure à clé publique (PKI) de GlobalSign par Cayan, une société de technologie axée sur les innovations transformatrices dans le domaine des paiements et rachetée par TSYS (NYSE : TSS) en janvier 2018. Extrêmement évolutif et basé dans le Cloud, le service de GlobalSign permettra à Cayan d’améliorer la simplicité d’utilisation de sa plateforme de traitement des paiements Genius® et de réduire ses coûts de support.

Également basée dans le Cloud, Genius® fonctionne sur les terminaux mobiles connectés à Internet. L’intégration transparente avec le service PKI de GlobalSign — capable d’émettre plus de 3 000 certificats numériques par seconde — permet à Cayan de délivrer des certificats SSL sur tous les terminaux à des fins de chiffrement, d’authentification mutuelle et de confiance.

Cayan s’appuyait jusqu’alors sur une racine privée pour émettre des certificats pour la plateforme Genius. Mais un tel modèle nécessitait des configurations de confiance personnalisées. Résultat : l’installation, la configuration et la gestion des certificats généraient des coûts de support utilisateur importants. Facile à intégrer avec ses API REST, le service PKI proposé par GlobalSign en mode Cloud se distingue par son extrême évolutivité et son excellent rapport coût efficacité. Il offre en prime l’élasticité et les fonctions d’automatisation recherchées par Cayan pour permettre à ses clients d’évoluer vers des déploiements d’envergure.

«  L’intégration de la technologie PKI de GlobalSign nous a rapidement permis de réduire les coûts de support et de configuration de nos produits, en dotant notre plateforme de paiement Genius d’un niveau de sécurité optimal. L’émission et la révocation de certificats peuvent désormais être automatisées », précise Dominic Lachowicz, Senior Vice President of Engineering chez Cayan. « Même si cela est rare, en cas de vol ou d’altération d’un terminal, la révocation du certificat de l’appareil concerné permet ainsi de limiter toute tentative d’intrusion à cet appareil uniquement. »

La possibilité d’associer les certificats IoT de GlobalSign aux services DNS à bas coût actuellement utilisés par Cayan constitue un autre atout de taille de cette intégration. Les terminaux de paiement des entreprises fonctionnent en effet plus facilement en environnement DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol). Auparavant, les certificats devaient être réémis par Cayan pour être valides sur la nouvelle adresse IP LAN d’un terminal. Pour «  dialoguer  » plus facilement avec ses terminaux, le commerçant peut désormais utiliser le numéro de série du terminal comme nom de domaine complet (Fully Qualified Domain Name, FQDN), évitant à Cayan d’avoir à réémettre des certificats à chaque changement de l’adresse IP LAN d’un terminal. Autre avantage, les commerçants n’ont pas besoin d’ajouter de nouvelle adresse IP LAN à la configuration de leur terminal point de vente — ce qui arrive parfois en cas de redémarrage d’un routeur ou d’un terminal non configuré pour attribuer des adresses IP.

«  Nous sommes enchantés par cette collaboration avec un fournisseur de premier plan dans le domaine des technologies de paiement comme Cayan  », indiquait Lancen LaChance, Vice President, IoT, GlobalSign. «  La technologie GlobalSign permet à Cayan de gagner en simplicité d’utilisation, tout en menant des activités d’envergure à un coût raisonnable. Avec son équipe visionnaire, Cayan démontre qu’il est possible de maintenir des niveaux de sécurité élevés tout en améliorant la proposition de valeur de son produit. C’est gagnant-gagnant pour eux.  »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants