Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

CIDECO a choisi be-itys pour son hébergement

novembre 2017 par Marc Jacob

be-itys, l’entreprise du groupe be-ys dédiée à l’hébergement et aux services associés vient d’être choisie par CIDECO (Centre d’Innovation et de Développement pour l’Eco-Construction) pour sa capacité à offrir un haut niveau de sécurité des données.

be-itys s’appuie sur ses propres datacenters hyper sécurisés et déjà éprouvés au travers de son entreprise historique be-almerys, l’un des premiers gestionnaires de tiers payant en France, dont l’activité repose sur la gestion des données particulièrement sensibles de santé.

CIDECO – spécialisée dans la gestion du patrimoine et la maîtrise de la dégradation des matériaux et structures ainsi que la mise en œuvre de méthodologies BIM (Building Information Modeling) permettant d’optimiser la maintenance des bâtiments et infrastructures – propose une offre de monitoring pour déceler les dégradations dans les bâtiments avant qu’elles ne deviennent nocives et ainsi prévoir les actions de maintenance prédictive. Ce service s’appuie sur le déploiement de capteurs connectés dans les constructions : les données collectées sont remontées sur des serveurs distants puis analysées au travers d’algorithmes afin de fournir des informations pertinentes, synthétiques et exploitables pour la prise de décision.

Il s’agissait pour CIDECO de trouver un acteur du marché susceptible de stocker et analyser un volume important de données dans un premier temps puis de sécuriser et anonymiser les informations personnelles et stratégiques récoltées. CIDECO a fait le choix de be-itys pour héberger et sécuriser ses données sensibles. Pour Alaa Chateauneuf, Directeur général de CIDECO, « le niveau de sécurité offert par be-itys allié à la réactivité des équipes techniques de be-itys nous permet de répondre à ces contraintes ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants