Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

CERT-XMCO : Andrei Sabelnikov, créateur présumé du botnet Kelihos, interviewé par la presse russe

mars 2012 par CERT-XMCO

"Il est probable, qu’à Microsoft, on pense que je suis un millionaire clandestin."

- Date : 07 Mars 2012

- Criticité : Moyenne

- Description :

Une journaliste du magazine ruse "Gazeta.ru" a pu rencontrer et interroger Andrei Sabelnikov sur le conflit l’opposant ouvertement à Microsoft. Le géant américain l’accuse en effet d’avoir développé un malware lui ayant permis de prendre le contrôle de 41 000 ordinateurs à travers le monde et d’envoyer 3,8 milliards de pourriels par jour (voir CXA-2012-0117).

Pour l’informaticien russe, il est évident que toutes ces accusations sont mensongères et non fondées. Lors de l’éclatement de cette affaire, ce dernier se trouvait sur le territoire américain où il travaillait alors pour la société Teknavo. Obligé de résilier son contrat de travail, M. Sabelnikov s’est vu contraindre de rentrer en Russie où il se trouve désormais sans emploi. Pour cela, il n’exclut d’ailleurs pas d’engager une action contre Microsoft pour le préjudice occasionné.

Interrogé sur ses éventuels liens avec d’autres créateurs de botnets résidents dans la même ville que lui, à Saint-Pétersbourg, le pirate présumé dément vigoureusement tout contact. Il s’étonne même que des informaticiens de Saint-Pétersbourg soient régulièrement mis en cause ces derniers temps (cf. l’affaire Koobface et Facebook) et estime que les compagnies américaines "craignent probablement d’accuser les Moscovites".

Aux vues de tels éléments, quelles pourront être les suites réelles de l’affaire Kelihos ? Un jugement pourra-t-il avoir lieu ? Ce dernier point semble peu probable.

- Référence :

http://www.gazeta.ru/business/2012/...

https://cert.xmco.fr/veille/client/...

- Lien extranet XMCO :

https://cert.xmco.fr/veille/client/...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants