Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

CANAL+ fait contractualiser ses distributeurs en ligne avec CertEurope et VDoc Software

juin 2011 par Emmanuelle Lamandé

CertEurope et VDoc Software collaborent pour fournir à CANAL+ une solution intégrée lui permettant de faire contractualiser en ligne ses distributeurs.

Le Groupe CANAL+ est le premier éditeur de chaînes premium et thématiques en France. Chaque année, il investit 2 milliards d’euros dans ses programmes pour offrir le meilleur à ses abonnés. Avec un portefeuille de 10,6 millions d’abonnements, le Groupe CANAL+ est leader dans la distribution d’offres de télévision payantes en France. Le groupe vend son offre via un réseau de plusieurs milliers de points de vente indépendants ou sous enseigne. Comme ces derniers sont amenés à représenter l’entreprise auprès des abonnés, le Groupe CANAL+ a, mis en place avec ses distributeurs des chartes définissant les rôles et responsabilités de chacun des acteurs. Les distributeurs sont donc amenés à valider une charte de qualité, et s’engagent ainsi à délivrer le service attendu par le groupe pour ses clients abonnés.

« La mise en place d’une charte basée sur un échange papier avec plusieurs milliers de points de vente aurait été à la fois chronophage, coûteux et difficile à gérer d’un point de vue de l’archivage », explique Jean-Christophe Heymonet, Responsable du projet Espace Distributeur, chez CANAL+ Distribution. « Dans le cadre du projet Espace Distributeur nous cherchons continuellement à simplifier et à industrialiser les processus entre le groupe et son réseau commercial. Mettre à disposition de nos distributeurs les documents contractuels et leur permettre de les signer en ligne étaient donc une étape naturelle. Ajouté à cela, il était primordial de pouvoir offrir à nos distributeurs un système simple et rassurant. Si la mise en place d’une telle solution avait demandé un accompagnement de chaque partenaire, nous n’aurions pas eu intérêt à avancer dans cette voie ».

Au delà du conseil et du support fournis par VDoc Software et CertEurope, le service juridique de CANAL+ a pris une part active dans ce projet, aidant les équipes à voir clairement le niveau de sécurité et de suivi requis dans ce contexte.

En s’appuyant sur le portail VDoc les équipes de CANAL+ pilotent continuellement une vingtaine d’univers auxquels ont accès ses partenaires. Concrètement chacun d’entre eux n’a accès qu’aux informations qui lui sont utiles pour la vente des offres CANAL+.

VDoc Process, l’application de Business Process Management (BPM) liée au portail, permet la gestion des flux de demandes entre le distributeur et l’équipe CANAL+ concernée. Comme les opérations et en conséquence les typologies de distributeurs varient continuellement, l’Espace Distributeur peut se démultiplier en plusieurs dizaines de versions. Dans le cas des éléments contractuels seuls les distributeurs sollicités pour signer ont accès à cette fonction du portail ; pour les autres cet élément n’est pas visible. C’est dans ce cadre que VDoc Software et CertEurope ont collaboré pour intégrer à l’un des process la solution d’horodatage de CertEurope.

En effet, plutôt que d’adresser par voie postale un document de plusieurs pages à chaque distributeur, lui demandant de le retourner signé, CANAL+ a opté pour la dématérialisation de ce processus.

« Deux jours après que notre service juridique ait finalisé le document, nous avions déjà le retour de centaines de distributeur acceptant la charte, là où nous avions auparavant plusieurs semaines de latence pour cause d’échanges de courriers et de traitements administratifs », précise Jean-Christophe Heymonet. La mise en place de cette opération s’est résumée pour le distributeur à un seul clic et pour nous à un seul traitement de masse des réponses ».

Pour ce premier projet, le service juridique de CANAL+ n’a pas exigé d’aller au-delà de l’horodatage. Le jeton permet pendant 10 ans de prouver l’acte d’acceptation des distributeurs. La mise en place de la solution n’a pris que quelques semaines, sans demander une organisation projet lourde. « Vdoc Software et CertEurope sont revenus avec ce système intégré alors que nous n’avions pas fait plus de deux réunions de travail ensemble. Cette première expérience nous encourage à aller plus loin, pour gérer électroniquement le contrat général de distribution de nos partenaires, voire pour valider les contrats enregistrés de nos abonnés. En tout cas, les solutions « papier/courrier » sont inimaginables à présent ! », conclut Jean-Christophe Heymonet.

Pour Nathalie Schlang, Directrice marketing et développement de CertEurope, « ce type de projets, où les fonctionnalités d’horodatage sont embarquées, est de plus en plus courant. Nos clients nous demandent d’intégrer la confiance au sein de leur processus, pour des gains de temps et une plus grande fiabilité. Avec VDoc Software, nous avons d’ores et déjà d’autres projets en cours, avec cette même approche d’intégration transparente de nos solutions de signature, certificat et horodatage ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants