Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

CA Technologies engage son équipe de recherche sur des programmes plaçant la conformité, la sécurité et l’éthique au centre des innovations technologiques

juin 2018 par Marc Jacob

CA Technologies annonce que son équipe de recherche stratégique travaille actuellement sur plusieurs projets financés par le programme Horizon 2020 de l’Union européenne. Ces projets permettront de créer les systèmes IoT1 sécurisés et intelligents amenés à être utilisés au cœur d’un écosystème connecté, plus sûr. L’autre pendant de ce programme vise à explorer le développement d’algorithmes nécessaires pour intégrer nativement la protection des données personnelles au sein des processus de développement logiciel.

L’équipe de Recherche Stratégique de CA Technologies étudiera les nouvelles technologies, applications et plateformes telles que l’IoT, la robotique ou encore l’Intelligence artificielle (IA) à travers divers travaux de R&D. Ces travaux seront menés en partenariat avec les communautés de chercheurs issus de milieux universitaires, du secteur public ou privé.

ALOHA : une intelligence artificielle éthique

Tout système de sécurité intelligent collectant des données à partir d’objets connectés doit s’assurer que les décisions basées sur son intelligence artificielle ne produisent pas de résultats biaisés (ou influencés par sa méthode de développement). Le projet ALOHA (Adaptive Learning on Heterogeneous Architectures ou Apprentissage Adaptatif sur Architectures Hétérogènes) vise justement à améliorer la prise de décisions humaines dans des écosystèmes IoT.

Les scientifiques chercheront comment une forme d’IA connue sous le nom de « deep learning » (ou apprentissage profond) peut être incorporée dans des environnements IoT pour imiter les réseaux de neurones biologiques, et acquérir des capacités d’apprentissage proches de celles de l’Homme. L’initiative tirera également parti de l’augmentation de la capacité de calcul des équipements situés en périphérie de réseau – qui servent de point d’entrée dans les infrastructures des entreprises ou des fournisseurs de services, à l’image des routeurs et des serveurs – ainsi que de leur capacité à prendre en charge l’exécution d’algorithmes d’intelligence artificielle.

L’expertise de CA en matière de cybersécurité sera précieuse dans le cadre de ce projet essentiel à la création d’une IA exempte de préjugés. « L’objectif de CA via le projet ALOHA est de faire en sorte que les IA puissent adopter une méthodologie empirique et réagir de façon autonome à leur environnement, tout en évitant les préjugés », déclare Victor Muntés, Vice-Président de l’équipe de Recherche Stratégique de CA Technologies.

ENACT : des IoT plus intelligentes pour le transport, les smart cities et la e-santé Aujourd’hui, les réseaux ferroviaires intelligents nécessitent un système IoT composé d’une multitude d’applications potentiellement vulnérables. Le fait de découvrir ces vulnérabilités au plus tôt au cours du processus de développement de logiciels peut permettre d’éviter une défaillance majeure au niveau des systèmes tels que ceux subis régulièrement par des sociétés de chemins de fers. Le projet ENACT a pour but d’accélérer l’innovation pour des systèmes IoT intelligents et fiables, grâce à de nouvelles applications de gestion du développement, de la mise en production et de la sécurité couvrant les infrastructures IoT, périphériques et dans le Cloud.

Cette recherche novatrice aidera également à créer des fonctionnalités d’auto-diagnostic basées sur une IA, et de permettre aux trains d’« apprendre » et de prévoir des anomalies. Ces « trains intelligents » auront également besoin de modèles de simulation avancés pour garantir la sécurité des systèmes et applications IoT et gérer ainsi l’ajout constant de nouveaux équipements de périphérie à l’avenir. Outre les applications de transport, le projet ENACT couvre aussi la recherche autour d’applications médicales domestiques.

En tant que partenaire majeur du projet, CA Technologies repoussera les limites technologiques pour une amélioration continue des processus de développement, en adoptant les méthodologies Agiles et DevSecOps conçus pour les systèmes IoT intelligents. « Bientôt, tous les dispositifs seront connectés. Les travaux du projet ENACT permettront de découvrir comment développer et exploiter au mieux des systèmes IoT sûrs dans un environnement en rapide évolution », déclare Victor Muntés. « L’expertise approfondie du monde professionnel de CA et les enseignements de l’équipe de Recherche Stratégique aideront à transformer les concepts explorés en avancées majeures. »

PDP4E : une meilleure protection de la vie privée et des données personnelles Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est une nouvelle législation exhaustive exigeant des entreprises et des organismes publics qu’ils protègent les données personnelles et la vie privée des citoyens de l’UE2. Cette réglementation régionale a en réalité un impact mondial et couvre l’ensemble des secteurs, toute non-conformité pouvant potentiellement entraîner des amendes importantes. Le RGPD devrait changer la donne à la fois en ce qui concerne les droits des consommateurs vis-à-vis de leurs données, mais aussi pour les entreprises contraintes de mettre en place des systèmes et processus adaptés à des fins de conformité.

Le projet PDP4E (pour Privacy and Data Protection for Engineers ou Confidentialité et Protection des Données pour les Ingénieurs) s’intéressera aux questions liées à la protection des données personnelles, et s’efforcera de découvrir comment favoriser le développement de code permettant aux entreprises de se mettre en conformité nativement avec le RGPD. L’un des axes explorés consistera à fournir aux ingénieurs les outils nécessaires pour intégrer le respect de la confidentialité au processus de développement (« Privacy by Design »).

Les travaux menés par CA dans le cadre de ce projet soutiendront le développement d’outils et processus favorisant la protection de la confidentialité des données, et facilitant ainsi la mise en conformité avec le RGPD des organisations créant de nouvelles applications. Les chercheurs s’intéresseront également à des algorithmes permettant de classer des informations contenant des informations personnelles ou non, afin de simplifier la détection de contenu couvert par la nouvelle réglementation.

Avec le concours de l’UE, les travaux de recherche de CA offriront des opportunités permettant de transformer plus rapidement des idées en résultats concrets. Les projets annoncés couvrent les infrastructures de nouvelle génération, la sécurité et la vie privée, et devraient même proposer de nouveaux modèles économiques. Les projets de recherche de CA Technologies sont sous la responsabilité des équipes d’Otto Berkes (CTO de l’entreprise). Les travaux sont ainsi menés par une équipe de chercheurs, d’ingénieurs et d’employés tous distingués pour leurs travaux précédents. À ce jour, l’équipe de Recherche Stratégique a publié plus de 75 rapports, et a obtenu plus de 70 brevets.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants