Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Bitdefender : Les utilisateurs sont plus agacés par la lenteur de leur PC que par une infection de malware

décembre 2013 par Bitdefender

Bitdefender, éditeur de solutions de sécurité, dresse un top 10 des raisons qui agacent le plus les utilisateurs de PC. La lenteur du PC au global puis, plus précisément, lors du démarrage ou de la navigation sur Internet sont les 3 raisons principales d’énervement chez les utilisateurs.

« De nombreuses applications au démarrage, un programme mal installé ou trop de fichiers temporaires épuisent les ressources de la machine » explique Florin Andrei, Ingénieur Technique chez Bitdefender. « Les bloatwares, incluant les barres d’outils de navigateurs, les programmes préinstallés et tous autres programmes téléchargés par accident ou via des outils gratuits, sont également une cause récurrente de ralentissement puisqu’ils grignotent une part des ressources disponibles sur l’ordinateur. »

De manière générale, la plupart des utilisateurs se plaignent de l’âge avancé de leur ordinateur : dépassé ou pas assez puissant (manque de mémoire RAM ou faiblesse du processeur), leur PC est incapable d’exécuter des applications de dernière génération de façon optimale.

Beaucoup d’utilisateurs installent aussi plusieurs suites de sécurité sur leur PC, pensant qu’ils seront mieux protégés. Au contraire, les programmes entrent en conflit les uns avec les autres et consomment les mêmes ressources, entraînant de nombreux problèmes.

Ce classement rejoint l’étude menée tout récemment par Bitdefender selon laquelle plus de la moitié des sondés (1065 utilisateurs au total2) déclaraient ne pas supporter la lenteur de leur ordinateur, tandis que 13,4 % étaient plutôt concernés au premier chef par les malwares. Cette étude montrait aussi que 12 % des utilisateurs « avancés » disposaient toujours de Windows XP et que 20 % des sondés possédaient un PC âgé de plus de 4 ans.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants