Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

BitDefender met en garde les amoureux pour la Saint-Valentin : La flèche de Cupidon pourrait bien être empoisonnée

février 2009 par Bitdefender

À l’approche de la Saint-Valentin, BitDefender® met en garde les utilisateurs d’Internet : la flèche de Cupidon pourrait apporter plus que de tendres sentiments dans vos boîtes de réception. Elle pourrait en effet apporter différentes formes d’e-menaces capables d’infecter votre ordinateur, ou pire encore.

Les Laboratoires BitDefender conseillent aux internautes de se montrer particulièrement méfiants envers les messages ayant pour thème la Saint-Valentin et de ne pas ouvrir les e-mails suspects provenant d’expéditeurs inconnus.

Les créateurs de virus sont connus pour lancer des attaques autour de fêtes populaires comme Noël, le Nouvel An et la Saint-Valentin. Le tristement célèbre « Storm Worm » a infecté les systèmes de millions d’internautes en février 2008 en leur promettant un cadeau de la Saint-Valentin. L’e-mail contenait un lien qui dirigeait les utilisateurs vers un site Internet où ils devaient en théorie télécharger une carte de Saint-Valentin. Au lieu de recevoir une carte d’une personne chère, leur système était infecté par Storm Worm et leurs informations personnelles étaient volées.

Afin d’éviter une infection similaire pour la Saint-Valentin 2009, il est recommandé que les utilisateurs évitent d’ouvrir des e-mails ayant pour sujet des cadeaux de la Saint-Valentin, comme des pilules augmentant le plaisir, des copies de bijoux, des sacs et des montres de créateurs. Ces e-mails sont susceptibles de contenir des pièces jointes ou des liens vers d’autres sites pouvant infecter les ordinateurs des utilisateurs.

BitDefender met en garde les internautes contre le danger d’ouvrir des e-mails ayant pour sujet « I Love Being in Love With You ». Cet e-mail contient un lien malicieux : si l’utilisateur clique dessus, son ordinateur sera infecté via le botnet Waledac qui fonctionne d’une manière similaire à Storm Worm. Il infecte les utilisateurs via de fausses cartes de vœux.

D’autres vagues de spam sur le sujet de la Saint Valentin ont été détectées par les Laboratoires BitDefender, ils comprennent des messages non sollicités provenant de pharmacies en ligne, de sites Internet et boutiques pour adultes, ainsi que de casinos en ligne.

Vlad Valceanu, Directeur de la recherche anti-spam de BitDefender, explique que « la Saint-Valentin est un moment idéal pour les créateurs de malware qui trompent les utilisateurs peu méfiants en leur faisant ouvrir des pièces jointes ou en les faisant cliquer sur des liens dans des e-mails romantiques. » « Les utilisateurs doivent être prudents lorsqu’ils cliquent sur des URL pendant les périodes de fêtes, car, ils ne tarderont pas à s’en rendre compte, leurs boîtes de réception sont inondées de spam ciblé à ce moment-là ».

Quelques conseils supplémentaires permettent d’assurer la sécurité de vos données personnelles, quelle que soit la période de l’année :

N’ouvrez pas les e-mails provenant de sources inconnues ou non fiables. De nombreux virus se diffusent par e-mail, mieux vaut donc demander une confirmation de la part de l’expéditeur en cas de doute. N’ouvrez pas les pièces jointes de messages contenant des sujets suspects ou inattendus. Si vous souhaitez les ouvrir, commencez par les copier sur votre disque dur et analysez-les avec un programme antivirus à jour.

Supprimez tous les e-mails de chaînes et les messages non désirés. Ne les transférez pas et ne répondez pas à leurs expéditeurs. Ces types de messages sont considérés comme du spam parce qu’ils sont non sollicités et surchargent le trafic Internet.

Mettez à jour votre système et vos applications aussi souvent que possible. Certains systèmes d’exploitation et certaines applications peuvent être mis à jour automatiquement. Profitez de cette possibilité. Ne pas installer les correctifs disponibles pour votre système peut le rendre vulnérable à des menaces pour lesquelles il existe déjà des solutions.

Ne copiez aucun fichier si vous ne connaissez pas sa source ou considérez qu’elle n’est pas digne de confiance. Vérifiez la source des fichiers que vous téléchargez et assurez-vous qu’un programme antivirus a analysé les fichiers à leur source. BitDefender recommande également (en plus du fait de ne pas cliquer sur des liens douteux) d’utiliser une solution de sécurité intégrée comprenant un antivirus, un antispam et un pare-feu mais également des fonctionnalités avancées telles que le filtrage des sites web et la protection d’identité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants