Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Benoit Grunemwald, Directeur commercial d’Athena Global Services : ESET Endpoint dépasse les limites du simple antivirus

juillet 2012 par Marc Jacob

Les nouveautés d’ESET Endpoint sont le fruit des retours d’expérience des DSI. Avec cette nouvelle version qui intègre entre autre des modules de DLP, de filtrage Web et une console centralisée, ESET Endpoint dépasse les limites du simple antivirus. La gamme Endpoint a été pensée pour s’intégrer sans aucun problème aux environnements déjà existants, être déployée et gérée très facilement par les équipes IT. Ainsi comme le dit Benoit Grunemwald, Directeur commercial d’Athena Global Services « installez ESET Remote Administrator 5, cliquez, c’est en place ! ».

GSM : Quelles sont les avancées techniques incluses dans votre solution ?

Benoit Grunemwald : Avec le lancement de la nouvelle gamme Endpoint, ESET atteint deux objectifs. Le premier est de confirmer notre place de leader dans les domaines de la détection proactive et de la légèreté. D’autre part, avec les nouveautés intégrées aux solutions Endpoint, nous dépassons les limites de l’antivirus en proposant par exemple des modules de DLP ou de filtrage Web directement dans les logiciels, sans engendre de surcoût pour les utilisateurs.

GSM : Quels sont les bénéfices de cette solution pour les SI ?

Benoit Grunemwald : Les bénéfices d’ESET sont reconnus depuis plus de 25 ans, notamment notre très faible impact sur les performances système ou la fiabilité de nos solutions. Si nous devions mettre en avant un des nombreux points forts de la nouvelle gamme pour les SI, ce serait l’arrivée de la nouvelle console d’administration centralisée ESET Remote Administrator 5, qui en dehors de permettre un déploiement très simple, propose de nombreux nouveautés dont des tableaux de bords Web en temps réel, la possibilité de désactiver des modules spécifiques sur les postes clients ou encore la définition des groupes pour les mises à jour des bases virales.

GSM : Comment pensez-vous proposer votre solution ?

Benoit Grunemwald : Depuis toujours nous nous appuyons sur un large réseau qui compte près de 2500 revendeurs fidèles et connaissent parfaitement bien les solutions ESET. Endpoint venant le paraître, nos partenaires ont d’ores et déjà commencé à accompagner les clients existants pour les inviter à migrer sur ces versions.

GSM : Quelles cibles de clientèles est concerné par cette solution ?

Benoit Grunemwald : ESET, dès son origine, a toujours proposé des solutions permettant de répondre aux besoins des professionnels, quelle que soit la taille de leur structure ou leur cœur de métier. Ainsi, nous sommes aussi bien présents chez les indépendants, TPE, PME, Grands comptes ou organismes publics et industries. Notons également, que nous avons revu il y a quelques mois notre positionnement tarifaire, ce qui nous rend désormais très compétitif sur le marché de la sécurité aux entreprises.

GSM : Quelles sont les points forts de votre solution ?

Benoit Grunemwald : ESET Endpoint maintient son avance technologique de légèreté et d’efficacité reconnue depuis maintenant 25 ans. Les solutions proposent de nouvelles versions des modules traditionnels que sont l’Antivirus, Antispyware, Antispam et Pare-feu. A cela s’ajoutent quatre nouvelles fonctions majeures.

Un module d’analyse Cloud, nommé ESET Live Grid, qui permet à nos différents laboratoires, en interaction avec plus de 120 millions d’utilisateurs, de répondre en temps réel à toute menace émergente où qu’elle soit détectée dans le monde. Le bouclier système (HIPS), est un outil qui une fois paramétré via la console ESET Remote Administrator 5, permet d’éviter toute modification indésirable du cœur du système de l’utilisateur.

Les deux fonctions les plus emblématiques de la gamme Endpoint sont indéniablement le contrôle des médias amovibles et le filtrage Web. Le premier est un module de DLP (Data Leak Prevention) qui permet non seulement d’éviter les infections par le biais de clés USB, Disques durs ou autres périphériques externes, mais également de s’assurer que des données sensibles de l’entreprises ne puissent en sortir. Le filtrage Web quant à lui est une fonction importante, puisqu’elle permet à l’administrateur, en se basant sur 140 catégories prédéfinies ou en en créant des spécifiques, de bloquer l’accès aux sites potentiellement dangereux, nous entendons par-là non seulement les risques de malware mais également tout ce qui touche aux échanges de données ou d’informations comme les réseaux sociaux, les forums ou compte personnels privés.

GSM : Quels sont vos conseils en termes de déploiement d’une telle solution ?

Benoit Grunemwald : La qualité et la simplicité des solutions ont toujours été les soucis principaux des équipes d’ESET. Par conséquent, la gamme Endpoint a été pensée pour s’intégrer sans aucun problème aux environnements déjà existants, être déployée et gérée très facilement par les équipes IT. En résumé, la réponse pourrait-être quelque chose comme « installez ESET Remote Administrator 5, cliquez, c’est en place ! ».

GSM : Pour conclure quel serait votre message au RSSI/DSI ?

Benoit Grunemwald : Les DSI sont notamment ceux qui nous permettent aujourd’hui de mieux appréhender les attentes des entreprises, ils connaissent les tendances et savent qu’une politique de sécurité ne se cantonne plus uniquement à riposter mais à anticiper. Par conséquent, en dehors de les remercier, le seul message que nous leur délivrons est de continuer à nous faire partager leur expérience pour que nous leur apportions les outils adéquats.

M. Benoit GRUNEMWALD
Directeur Commercial
Tél. : 01 55 89 08 88
E-mail : benoit.g@eset-nod32.fr


Articles connexes:

Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants