Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Bastien Dubuc, Avast France : La moitié des français laissent leur porte ouverte aux hackers

mai 2017 par Bastien Dubuc, Country Manager, Consumer, chez Avast France

Ce jeudi 4 mai 2017, c’est le World Password Day, la journée mondiale du mot de passe, l’occasion de revenir sur les règles de base en matière de cybersécurité. Avec le nombre croissant de services en ligne et d’objets connectés présents dans notre quotidien, difficile de ne pas se retrouver un jour dans le viseur de hackers. Ces derniers se renouvellent en effet sans cesse pour trouver de nouveaux moyens de s’emparer de nos données. En ciblant à la fois les ordinateurs, les smartphones, les tablettes ou encore les objets connectés, ils tentent par tous les moyens d’accéder aux identifiants, mots de passe, photos ou encore aux informations bancaires et confidentielles.

Bastien Dubuc, Country Manager, Consumer, chez Avast France, revient sur les résultats d’une récente étude menée par Avast qui démontre une nouvelle fois que les français ne font pas toujours le nécessaire pour se protéger malgré une menace bien réelle :

« Seule la moitié des français[i] sont enclins à prendre des dispositions s’ils suspectent avoir été victimes d’une cyberattaque, avec 51 % d’entre eux qui changent leur mot de passe en cas de doute, et 28 % qui utilisent un mot de passe différent sur plusieurs sites. Bien que ce soit un bon début, c’est encore trop peu, d’autant que 14 % des personnes interrogées déclarent même n’avoir pris aucune mesure, partant paradoxalement du principe qu’elles seront tôt ou tard la cible de hackers.

A l’ère du tout-connecté, bien que les attaques soient toujours plus sophistiquées et la menace omniprésente, il est possible de se protéger en adoptant les bons gestes. Le simple fait de changer l’intégralité de ses mots de passe serait une première étape pour améliorer significativement le niveau de sécurité. Mais cela ne suffit pas. Voici donc quatre conseils clés pour protéger ses données en ligne et empêcher les pirates informatiques de pénétrer au cœur des maisons toujours plus intelligentes :

-  Sécuriser ses comptes en ligne, tels que les comptes bancaires ou les réseaux sociaux, en s’assurant qu’ils n’ont pas la même combinaison d’identifiant et de mots de passe. S’ils sont identiques d’un site à l’autre, mieux vaut les changer tout de suite et utiliser un système de double authentification, quand cela est possible, avec un mot de passe et un code unique et temporaire envoyé sur smartphone au moment de la connexion ;

-  Définir des mots de passe compliqués et les changer régulièrement en faisant en sorte qu’ils soient longs et complexes, avec des lettres, des chiffres et des caractères spéciaux. Il est donc évident que les suites de caractères de type “123456”, “motdepasse” ou encore “azerty”, parmi les plus souvent utilisées, sont donc à proscrire car facilement déchiffrables par les hackers. De même que les informations personnelles de type dates de naissance, nom de son animal domestique, de ses enfants ou conjoints sont également faciles à trouver à l’heure des réseaux sociaux ;

-  Utiliser un gestionnaire de mots de passe pour les mémoriser et éviter de devoir les retrouver notés sur un post-it, mais également pour s’assurer qu’ils sont hautement sécurisés. Cela permet également d’être averti si une adresse email est compromise, par exemple par une violation de données, et ainsi de prendre les mesures nécessaires en modifiant les mots de passe pour tous les comptes associés à cette adresse ;

-  Appliquer les mêmes règles de sécurité aux objets connectés. Il est en effet essentiel de changer un mot de passe défini par défaut sur n’importe quel appareil qui vient d’être acheté, ou bien dès maintenant s’il n’a jamais été modifié. S’assurer que les mises à jour des terminaux soient effectuées est également très important car elles permettent généralement une optimisation en matière de sécurité.

Une bonne définition et gestion des mots de passe est un enjeu majeur pour protéger ses données contre les hackers. Il est important de ne pas être trop confiant en se disant que cela n’arrive qu’aux autres et d’attendre d’être victime pour agir, ou à l’inverse d’être fataliste en partant du principe qu’une cyberattaque finira forcément par arriver, et qu’il n’y a rien à faire. En outre, avec l’important développement des objets connectés, ne pas appliquer les règles de base en termes de cybersécurité revient à laisser sa porte grande ouverte aux pirates, et à les inviter à entrer ! Il existe aujourd’hui des moyens simples de sécuriser ses informations personnelles mais également sa maison, il serait donc dommage de ne pas faire le nécessaire et de risquer un vol de données, une demande de rançon ou pire encore, une usurpation d’identité. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants