Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Barracuda Networks publie son rapport annuel sur le spam

décembre 2007 par Barracuda Networks

Barracuda Networks, Inc. publie son rapport annuel sur les courriers indésirables (spam). Ce rapport fournit notamment les informations suivantes : 1) la majorité des entreprises considèrent les courriers indésirables comme la pire forme de publicité importune, les plaçant au-dessus des publicités postales et des appels de télémarketing et 2) les courriers indésirables constituent 90 à 95% de tous les courriers électroniques envoyés en 2007, contre seulement 5% en 2001, selon les estimations.

Cette étude, basée sur l’analyse de plus d’un milliard de courriers électroniques envoyés quotidiennement à plus de 50 000 clients de Barracuda Networks dans le monde, a révélé que 90 à 95% des courriers électroniques expédiés en 2007 étaient des courriers indésirables, alors qu’ils ne représentaient que 85 à 90% en 2006. Cette proportion croissante est d’autant plus significative si on la compare à 2004, année d’entrée en vigueur de la loi fédérale CAN-SPAM Act qui définit les paramètres d’envoi des courriers non sollicités et prévoit des amendes à l’encontre des spammeurs. A cette époque, les courriers indésirables représentaient 70 pour cent de tous les courriers électroniques. En 2001, les courriers indésirables représentaient seulement 5% des courriers électroniques.

« La guerre anti-spam est une bataille sans fin entre les spammeurs et les fournisseurs de produits de sécurité », a indiqué Dean Drako, Président et Directeur général de Barracuda Networks. « Les fournisseurs de produits de sécurité doivent désormais mettre en place des opérations de défense 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour surveiller en permanence Internet à la recherche des nouvelles formes de courriers indésirables et distribuer immédiatement de nouvelles solutions de défense. Il est ainsi possible de bloquer une nouvelle attaque par courrier électronique quelques minutes seulement après son lancement, quasiment à l’heure zéro. »

Les courriers indésirables suscitent la colère au sein des entreprises

Un autre sondage mené par Barracuda Networks auprès des d’entreprise révèle que, parmi les 261 personnes interrogées, 57% considèrent les courriers indésirables comme la pire forme de publicité importune, soit presque le double des 31% qui citent les publicités postales. Seuls 12% désignent le télémarketing.

Le sondage de Barracuda Networks a également montré que 50% des utilisateurs reçoivent au maximum cinq courriers indésirables quotidiennement dans leur boîte de réception. Près des deux tiers (65%) reçoivent moins de 10 courriers indésirables par jour, tandis que 13% sont inondés quotidiennement par plus de 50 courriers indésirables.

Le rapport de Barracuda Networks fait également état de la complexité croissante des techniques de spam au cours de ces dernières années, la majorité des courriers indésirables envoyés en 2007 ayant utilisé des techniques de masquage d’identité, via lesquelles des spammeurs envoient des courriers électroniques à partir de différentes sources sur Internet, cachant ainsi leur propre identité vis-à-vis des contrôles de réputation traditionnels qui profilent les adresses réseau des expéditeurs. En outre, en enregistrant de nouveaux domaines ou en redirigeant vers des domaines Web utilisant le spam par le biais de blogs fiables, de fournisseurs de sites Web gratuits ou de services de redirection d’URL, les spammeurs peuvent masquer efficacement leur identité vis-à-vis des contrôles de réputation traditionnels qui profilent les domaines Web utilisant le spam.

En 2007, les spammeurs utilisent également davantage les pièces jointes, telles que des fichiers PDF et autres formats de fichier. Les principales techniques de spam par rapport aux années précédentes sont les suivantes :

2006 – Spam d’images, réseaux de zombies (botnets)

2005 – Spam d’URL récurrent

2004 – Génération automatique de variantes de courriers indésirables

2003 – Relais ouverts, courriers en rafale, usurpations d’adresses (spoofing)

Spams des jours de fête : bientôt des courriers indésirables pour les résolutions de la nouvelle année

Les spammeurs imitent de plus en plus les vitrines des magasins en personnalisant leur contenu en fonction des jours de fête nationaux. Barracuda Networks a par exemple détecté une augmentation considérable du nombre de courriers électroniques dirigeant les destinataires vers des sites Web de phishing le jour de Thanksgiving en 2007 : les scammers se sont précipités pour détourner de l’argent lors des coups de filet en ligne du « Black Friday » de Thanksgiving (23 novembre dernier) et du « Cyber Monday », le lundi suivant cette fête le mois dernier. En janvier, les consommateurs peuvent s’attendre à être inondés de courriers indésirables sur le thème des bonnes résolutions de la nouvelle année : publicités pour perdre du poids et autres offres pour obtenir des diplômes en ligne.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants