Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

BT et Toshiba inaugurent un Showcase dédié à la cryptographie quantique

octobre 2016 par Emmanuelle Lamandé

BT et Toshiba annoncent l’ouverture au Royaume-Uni d’une vitrine de démonstration de communication sécurisée par cryptographie quantique au centre de recherche et développement de BT à Ipswich.

Les deux sociétés y organisent des démonstrations de leur technologie de cryptographie quantique, qui peut être utilisée pour protéger les échanges numériques d’information au sein des banques et des établissements financiers du piratage.

Le système de BT et de Toshiba utilise la cryptographie quantique pour former des clés de chiffrement numérique entre deux points, utilisables pour chiffrer et authentifier chaque élément d’une transmission de données confidentielles entre deux sites. Les signaux quantiques utilisés pour former les clés secrètes peuvent aussi être transmis sur la même fibre optique que les données bancaires, si bien que le coût de l’infrastructure s’en trouve réduit.

Les deux entreprises travaillent depuis deux ans dans le laboratoire de recherche de Toshiba à Cambridge sur des techniques permettant d’intégrer la sécurité quantique aux réseaux traditionnels de communication par fibre optique. Ils ont ainsi fait la preuve de leur capacité à utiliser la cryptographie quantique sur une fibre optique activée transportant des signaux de données à 10 Gbit/s. Plus récemment, ils ont découvert la possibilité de combiner la distribution des clés quantiques et des données à 100 Gbit/s sur la même fibre optique.

BT et Toshiba Research Europe collaborent également à un projet de déploiement d’un réseau de cryptographie quantique à grande échelle (le « UK Quantum Network »). Cette initiative, financée par le programme britannique de développement de technologies quantiques dont le budget est de 270 millions de livres sterling, prévoit le chiffrement quantique des communications entre Cambridge, Bristol, Londres et Adastral Park. Un lien devrait être rendu opérationnel en début d’année prochaine entre les laboratoires de BT à Adastral Park et Cambridge Science Park.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants