Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Avec l’ouverture de deux « Digital Academies » en Inde, Capgemini compte aujourd’hui huit établissements à travers le monde

juin 2019 par Patrick LEBRETON

Capgemini annonce l’ouverture de deux Digital Academies en Inde, à Pune et Mumbai. Ces centres ont vocation à soutenir les populations marginalisées, en s’appuyant sur l’ensemble des compétences du Groupe afin de combler le fossé digital. Dans le cadre de son initiative d’inclusion digitale mondiale(1), Capgemini s’est associé à Simplon pour créer son réseau de Digital Academies en Inde.

Avec leurs programmes de formation dédiés sur l’utilisation des outils digitaux et à l’apprentissage des soft skills(2) nécessaires aux citoyens digitaux d’aujourd’hui, les Digital Academies de Capgemini œuvrent en faveur de l’inclusion durable en accompagnant les populations en marge de la société et du monde digital. Elles ciblent les jeunes issus de milieux défavorisés sans emploi, ne suivant ni études ni formation, ainsi que les chômeurs de longue durée, les citoyens handicapés et les personnes dans une situation transitoire, comme les réfugiés. Les Academies s’adressent également aux communautés sous-représentées ou marginalisées. En s’associant directement à diverses initiatives locales, elles ont pour mission de diplômer 1 400 personnes d’ici 2020.

En moins de deux ans, Capgemini a inauguré plusieurs Digital Academies et lancé des initiatives d’inclusion digitale similaires au Maroc, en Amérique du Nord, en Espagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, auxquelles viennent s’ajouter ces deux nouveaux centres en Inde et l’ouverture prochaine d’un centre en Allemagne. En France, Capgemini a co-fondé La Grande École du Numérique (GEN) en partenariat avec plusieurs organisations publiques et privées (dont Simplon) pour proposer des formations digitales aux jeunes issus de milieux défavorisés.

Les nouveaux centres de Pune et Mumbai sont les deux derniers établissements à rejoindre le réseau des Digital Academies de Capgemini

Le centre résidentiel pour femmes de Pune et le centre non résidentiel mixte de Mumbai ont pour mission principale de former 100 jeunes sans emploi (50 dans chaque centre) pour qu’ils acquièrent les compétences de demain. Ils y recevront notamment des formations techniques sur la programmation et le développement Web, tout en acquérant les soft skills dont ils auront besoin pour décrocher un emploi. Chaque programme comprend environ 500 heures de formation. Les participants qui réussissent leur formation recevront un diplôme certifié par Capgemini et ses partenaires.

Un pilier du programme RSE « Architects of Positive Futures »

Capgemini s’est fixé pour objectif de concentrer 80% de ses initiatives sociales sur l’inclusion digitale et les compétences d’avenir d’ici 2020. Le Groupe souhaite ainsi aider les personnes exclues, en particulier celles issues de milieux désavantagés ou en marge de la société, à tirer profit des opportunités qui sont uniquement accessibles en intégrant le digital et l’utilisation d’outils digitaux à la vie quotidienne. De plus, cette initiative permettra à Capgemini de maximiser son expertise et ses compétences spécifiques en collaborant avec des partenaires innovants tels que des organisations sociales internationales, mais aussi de grands groupes et des instituts.

L’initiative d’inclusion digitale de Capgemini est l’un des piliers du programme RSE du Groupe. Ce programme priorise également les axes suivants :
- Diversité : œuvrer pour l’inclusion en entreprise en attirant et en retenant des talents diversifiés, pour permettre à Capgemini et à ses collaborateurs de se développer et de s’améliorer.
- Responsabilité environnementale : réduire l’impact environnemental lié aux activités du Groupe et accompagner ses clients dans leurs défis de développement durable.


1 L’inclusion digitale est l’inclusion sociale du XXIe siècle. Elle aide les individus et les groupes défavorisés à accéder aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et à acquérir les compétences nécessaires, pour leur permettre de tirer parti et de contribuer au développement des connaissances à l’ère de l’information.

2 Soft skills désigne les compétences comportementales qui font la personnalité d’un individu. Elles relèvent de l’intelligence émotionnelle. Par opposition aux hard skills : les savoir-faire et compétences techniques acquis lors d’une formation




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants