Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Augmentation des spams sur la Coupe du Monde de Football, selon Symantec

juin 2010 par Symantec

Selon Symantec, les spams autour de la Coupe du Monde de Football 2010 ont augmenté de 27%. En effet, la société a identifié de nombreuses escroqueries et d’attaques prenant la forme de phishing ou de spams contenant des pièces-jointes malveillantes en rapport avec le plus grand événement sportif du monde.

« Sans surprise, les spams-419 contribuent majoritairement à cette augmentation. Avec le lancement officiel qui approche, nous nous attendons à une nouvelle augmentation du volume de spam », explique Laurent Heslault, Directeur des Technologies de Sécurité chez Symantec.

Les internautes peuvent s’attendre à recevoir de nombreux spams sous diverses formes, offrant notamment de fausses places pour assister aux matchs, mais également la prolifération de logiciels malveillants à travers de fausses vidéos sensées montrer les moments clefs des matchs ainsi que de fausses offres sur les produits estampillés FIFA.

« Nous avons tout d’abord observé que les escroqueries liées à la Coupe du Monde sont apparues en 2005 lorsque l’Afrique du Sud a été sélectionnée pour accueillir la compétition. Cependant, le volume de messages reçus pendant les derniers mois a explosé » ajoute Laurent Heslault.

En surveillant la fréquence des spams concernant l’événement, Symantec a analysé la totalité des spams et a remarqué la présence de certains mots évidents, utilisés dans différentes parties de l’e-mail (en tête, corps du mail ou texte crypté ….) tel que « FIFA 2010 » , « 2010 FIFA », « Coupe du Monde de football » et « Coupe du Monde de FIFA »

« Comme le montre le graphique ci-dessous, au fil des mois nous avons remarqué qu’une tendance se profilait. En comparant le volume de spam concernant la Coupe du Monde en avril, au 25 mai les données montrent une augmentation approximative de 27% », conclut Laurent Heslault.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants