Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Anthony O’Mara, Malwarebytes : Face aux nouvelles menaces les organisations les mieux préparées auront un avantage concurrentiel

janvier 2017 par Marc Jacob CLEMENT OLIN

Lors de sa participation au FIC, Malwarebytes présentera toute son offre pour protèger les entreprises contre les attaques et réparer les dégâts non détectés par d’autres solutions de sécurité. Pour Anthony O’Mara, Vice-Président EMEA de Malwarebytes, les menaces vont évoluer et devenir plus sophistiquées en 2017. Ainsi, les organisations les mieux préparées à se protéger et éviter ces attaques auront un plus grand avantage concurrentiel à long terme.

Quel est le but de votre participation au Forum International de la Cybersécurité 2017 (FIC) ?

Anthony O’Mara : Le paysage de la cyber sécurité est en constante évolution et aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel pour les organisations de se protéger contre les menaces. Notre technologie nouvelle génération protège les entreprises contre les attaques et répare les dégâts non détectés par d’autres solutions de sécurité. Nous serons au FIC 2017 pour montrer comment nos produits fonctionnent et comment nous pouvons aider à sécuriser les entreprises.

Quelles solutions de cybersécurité sont essentielles pour une administration ou une entreprise ?

Anthony O’Mara :Afin de répondre à cette question, nous devons regarder deux facteurs différents. L’un est l’approche proactive qui implique une sécurité multi-couche des endpoints. L’autre est comment les organisations traitent les failles de sécurité.

La sécurité multi-couche des endpoints permet de frapper les cybercriminels à chaque étape de la chaîne d’attaque. Pour réussir cette approche, il faut reconnaitre que les solutions traditionnelles AV et pare-feux nouvelle génération ne suffisent plus. La sécurité multi-couche est possible avec l’aide de technologies d’atténuation des Exploits comme Malwarebytes AntiExploit et Advanced Malware protection contre les attaques de Ransomware polymorphes sur les endpoints.

En ce qui concerne les failles de sécurité, nous voyons l’intégration des solutions SIEM, des systèmes de détection des menaces (délivrant des IOC) ainsi que les plateformes de gestion des endpoints pour aider les agents de sécurité à obtenir un aperçu plus rapide et meilleur de leurs environnements. La combinaison de ces solutions à Malwarebytes Breach Remediation permettra de réduire le temps d’intervention causé par les infections des attaques connues ou inconnues de plus de 200 jours à quelques minutes.

Comment pensez-vous que la menace va changer en 2017 ?

Anthony O’Mara : Les menaces par leur nature sont en constante évolution. Les chercheurs Malwarebytes ont dressé une liste sur la façon dont nous pouvons prédire le changement des menaces en 2017.

• Ransomware deviendra personnel - Les cybercriminels cibleront les attaques pour les rendre plus personnelles. Non seulement les attaques ransomware continueront à chiffrer les fichiers, mais elles seront bientôt en mesure de publier les données ou les informations sur les médias sociaux, ou de les exposer d’une manière tout aussi destructrice.

• La protection contre le Ransomware deviendra un investissement Malwarebytes prédit que d’ici la fin 2017 au moins 50% des entreprises de sécurité proposeront l’équivalent d’un logiciel de détection et/ou de prévention des ransomwares. Les entreprises et les consommateurs investiront dans de nouveaux logiciels de sécurité anti-ransomware en 2017 pour éviter les attaques.

• Les gestionnaires de mot de passe vont devenir des cibles privilégiées En 2017, les gestionnaires de mot de passe, coffres - forts numériques où les mots de passe des utilisateurs sont stockés tout comme d’autres données d’authentification, deviendront une cible privilégiée pour les cybercriminels

• Les attaquants cibleront le portefeuille numérique. Avec la croissance des applications de planification financière et budgétaire et de monnaie-électronique, il y aura de plus en plus d’attaques contre les applications, plugins, portefeuilles numériques, et les sociétés qui détiennent les données d’authentification permettant l’accès à ces flux de devises numériques. Avec cette croissance, une manne potentielle qui augmente pour ces attaques dédiées.

• Un nouvel exploit kit émergera comme nouveau vainqueur Au cours des derniers mois, nous avons assisté à plusieurs tendances qui indiquent que les attaques actuelles de malware vont faire un « retour aux basics ». Par exemple, il y a eu une augmentation de la propagation des attaques de logiciels malveillants par le courrier électronique et le phishing, alors que le malvertising sophistiqué et les attaques par exploit kit diminuent.

• L’IoT poussera les attaques DDoS dans une nouvelle ère. En 2017, l’internet des objets (IoT) va connaitre une évolution dans la façon dont les attaques DDoS sont orchestrées. Aujourd’hui, avec l’explosion du volume des dispositifs connectés à Internet, le défi très réel de ne pas être en mesure de mettre à jour ou de sécuriser leur firmware et la facilité avec laquelle ces dispositifs peuvent être identifiés en utilisant à la fois une recherche générale (Google) ou spécialisée (Shodan), les possibilités offertes aux attaquants DDoS ont explosées. Nous anticipons l’augmentation des attaques comme celles qui visaient Krebs, et peut-être même qui cibleront des infrastructures essentielles telles que les réseaux électriques ou les communications gouvernementales

• La sécurité sera la première priorité au sein des conseils d’administration. En 2017, nous prévoyons que davantage de professionnels de la sécurité seront invités à se joindre aux conseils d’administration. La nécessité de nommer de nouveaux membres avec une expertise technique en matière de sécurité informatique devient une priorité dans toutes les industries.

Quel est votre message à nos lecteurs ?

Anthony O’Mara :Les menaces vont évoluer et devenir plus sophistiquées en 2017. Les organisations les mieux préparées à se protéger et éviter ces attaques auront un plus grand avantage concurrentiel à long terme. Malwarebytes s’engage à vous protéger contre les attaques et à réparer les dommages causés par les attaques. En réponse au développement des menaces à travers le monde, Malwarebytes a étendu sa présence. Malwarebytes est présent dans 145 pays à travers 3 continents et a récemment ouvert des bureaux à Londres et à Dubaï. Le réseau de partenaires Malwarebytes est en croissance et est maintenant composé de plus de 2000 partenaires. En France, nous mettons à la disposition de nos partenaires et distributeurs une équipe dédiée d’experts techniques, de marketing et de vente.

Pour plus d’informations : https://www.malwarebytes.com/business/


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants