Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Alain Vernadat, DG de Deveryware : Nous souhaitons servir la sécurité des Etats, des entreprises et des populations

novembre 2019 par Marc Jacob

Deveryware créée en 2003 est un spécialiste des technologies d’investigation de recherche de preuves, et dans la fourniture de services pour la sécurité globale. Elle a lors des derniers mois réalisé plusieurs acquisitions comme OAK Branch, TracIP et Resiliency qui offrent des services d’investigations judiciaires. Fort de cette stratégie, Deveryware souhaite servir la sécurité des Etats, des entreprises et des populations par des technologies numériques innovantes et des solutions à haute valeur ajoutée ». Alain Vernadat, directeur général de Deveryware explique sa stratégie.

GSM : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? (création, groupe, métiers…)

Alain Vernadat : Créée en 2003, Deveryware est une société experte dans les technologies d’investigation, de recherche de preuves, et dans la fourniture de services pour la sécurité globale.
Nous nous positionnons avec une mission claire et forte : « Servir la sécurité des Etats, des entreprises et des populations par des technologies numériques innovantes et des solutions à haute valeur ajoutée ».
L’offre du groupe avec ses filiales OAK Branch, TracIP et Resiliency couvre l’investigation judiciaire, l’analyse de données, les plateformes de géolocalisation en temps réel, le big data, la gestion de crise et l’appel d’urgence nouvelle génération (NG 112).
Au quotidien cela se traduit par un engagement R&D très important pour confirmer notre position d’éditeur de logiciel de référence dédié à la sécurité des Etats et des acteurs privés, que ce soit sur des modèles Saas ou On-Premise. L’enjeu est d’accompagner, sur ces modèles, l’évolution de la demande client en France et à l’international.

Disposant d’offres et de technologies souvent uniques, l’international est par nature un relais de croissance majeur pour le groupe Deveryware : avec un chiffre d’affaires de 30 M€ prévu en 2019 et 140 collaborateurs, nous sommes présents en Europe, Afrique, Amérique du Nord et du Sud.

Enfin et surtout, l’innovation est une valeur cardinale inscrite au cœur de notre ADN et nous lui consacrons chaque année plus de 10% de notre chiffre d’affaires. Au-delà de cet investissement financier important, cela se traduit par la mise en œuvre de nombreux projets collaboratifs avec nos clients (design thinking). Nous pensons que pour gagner les marchés de demain nous devons co-construire les solutions avec eux aujourd’hui.

Cet engagement nous a permis de gagner la confiance de nombreux acteurs tels que les Ministères français de l’Intérieur et de la Justice. Notre fierté est notamment d’accompagner plus de 2 000 services opérationnels (police, gendarmerie et douane), dont 6 000 officiers de police judiciaire). Nous sommes également aux côtés d’acteurs privés de référence.

GSM : Vous annoncez plusieurs acquisitions cette année, quelles en sont les objectifs ?

Alain Vernadat : Nous avons engagé depuis 2018 une politique forte de croissance externe avec plusieurs objectifs clé : Assurer le développement et la croissance de nos activités. Mais aussi diversifier notre portefeuille de solutions et répondre aux attentes de nos clients historiques avec une offre inédite et complète.
L’enjeu est de regrouper au sein de Deveryware les meilleures expertises :
OAK Branch (spécialiste français de l’analyse big data pour les métiers du renseignement et de l’investigation judiciaire), TracIP (expert du Forensic et 1er laboratoire d’expertise judiciaire français et Resiliency (spécialiste de la gestion de crise). Elles apportent un savoir-faire unique, complémentaire à nos compétences historiques. Sur ce sujet, notre modèle est clair : il s’agit d’un rapprochement de plusieurs acteurs partageant une même vision reposant sur l’innovation, l’engagement et l’éthique.
Nous poursuivons actuellement cette stratégie pour concrétiser prochainement d’autres rapprochements avec des acteurs clés du secteur.

GSM : Comment vont s’articuler les différentes offres issues de cette nouvelle organisation ?

Alain Vernadat : Pour mener à bien la transformation des offres du groupe et l’évolution de nos modèles économiques nous agissons sur plusieurs leviers stratégiques : co-construction de solutions nouvelles avec nos clients, renforcement des synergies entre les différentes solutions en confortant nos assets et savoir-faire autour de la data, des métadonnées, du développement agile, de la production de services Cloud pour des offres déclinées aux secteurs public et privé. Cette articulation des offres doit aussi soutenir notre plan de conquête à l’international qui doit développer notre présence sur des territoires stratégiques.

GSM : Quelle va être votre stratégie marketing pour 2020 ? Quelle cible de clientèle souhaitez-vous atteindre ?

Alain Vernadat : Pour nos activités de type Homeland security, nous avons fait le choix de capitaliser sur notre savoir-faire historique : la géolocalisation en temps réel, tout en ouvrant notre champ d’expertise autour de la métadonnée et de l’analyse. Nous avons ainsi développé des plateformes complètes comportant à la fois des services Saas dont nous assurons la production et des briques logicielles pour nos clients qui souhaitent opérer eux-mêmes, ce qui est une tendance forte sur ces activités.

Ces plateformes sont capables d’aider les enquêteurs à prendre des décisions en temps réel : Automatisation de tâches complexes ou répétitives, et présentation d’informations pertinentes.
Il s’agit de maximiser les performances de l’intelligence artificielle pour apporter une réelle plus-value à l’enquêteur en suivant l’évolution du modèle de nos clients Etats.

En ce qui concerne nos développements autour de la Smart City, nous allons continuer d’accompagner les acteurs publics dédiés à la sécurité tout en renforçant nos liens avec des opérateurs privés. Pour une meilleure lisibilité des offres, nous allons concentrer ses activités dans la société Resiliency. Le but est d’atteindre une taille critique pour servir les grands comptes sur ce marché encore très fragmenté et de proposer une offre digitale complète pour les acteurs plus petits.

Pour l’appel d’urgence, nous disposons d’un atout puissant avec notre plateforme Ghale (plateforme de routage d’appels qui révolutionne l’appel d’urgence et offre des services de communications multimédia pour une meilleure connectivité entre les applications mobiles d’urgence et les centres de traitement des appels d’urgences), une des deux solutions européennes validée conforme au standard PEMEA (Pan-European Mobile Emergency App), l’objectif est aujourd’hui le développement commercial de cette offre en Europe.

GSM : Pour conclure, quel serait votre message à nos lecteurs ?

Alain Vernadat : L’évolution de la menace et des besoins étatiques qui vont de pair nous ont amené à repenser complètement notre modèle. Nous avons fait de cet enjeu une vraie opportunité pour notre entreprise. Une opportunité pour renforcer nos expertises et pour construire un acteur majeur en termes de sécurité globale. Dans ce domaine, la priorité est de mon point de vue de se concentrer sur la capture, le traitement et l’analyse des métadonnées. La donnée numérique est maintenant le plus souvent cryptée et y accéder s’avèrera de plus en plus compliqué. Ce n’est pas le cas pour les métadonnées qui offrent un champ de recherche et d’innovation extrêmement importants. Nous avons fait de ce sujet notre priorité pour 2020 et allons y consacrer des investissements importants !




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants