Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

AVG a identifié une propagation massive d’applications malveillantes sur Facebook

mai 2010 par AVG

AVG Technologies annonce une vaste offensive d’applications malveillantes très agressives, qui s’est produite le week-end dernier sur Facebook.

Les chercheurs du laboratoire d’AVG ont indiqué que de minuit jusqu’à 9h00 du matin le samedi 15 mai 2010, le logiciel AVG a détecté et bloqué plus de 300 000 applications malveillantes. Ce taux était plus de trois fois supérieur au taux de la détection numéro deux de la journée concernant les logiciels espions indésirables.

« Ce dernier problème en date souligne vraiment la puissance, mais aussi la vulnérabilité, des applications des réseaux sociaux. Cette attaque était stupéfiante en terme d’ampleur », déclare Roger Thompson, Directeur de recherche du laboratoire d’AVG. « Facebook est très réactif face aux menaces lorsque nous les identifions, ils enlèvent ces applications dès que nous les trouvons, mais cela peut quand même générer un très grand trafic à cause de la nature virale des réseaux sociaux. Il est incroyable de voir combien de menaces ont pu se propager avant qu’elles ne puissent être stoppées. »

Ironiquement, l’attaque (qui affiche l’image d’une femme en bikini pour inciter la victime à installer un lecteur soutenu par un logiciel publicitaire), n’était pas virale selon les chercheurs d’AVG, et a tout d’abord été vue sous des formes différentes la semaine dernière. Le système d’AVG est équipé de serveurs alertant l’équipe de recherche lorsque certains comportements et activités néfastes sont détectés. À 9h00, les serveurs d’AVG avaient détecté plus de 200 000 attaques de cette menace précise. En comparaison, la deuxième plus haute détection au même moment était de 24 000 attaques pour un logiciel espion précis. À un moment, cette offensive était presque dix fois supérieure à la deuxième plus haute détection. La semaine dernière, les offensives indésirables on atteint un pic de 80 000 par jour, pour ensuite tomber à quelques centaines pour le vendredi 14 mai 2010. À ce moment, les chercheurs d’AVG étaient optimistes concernant l’arrêt de l’attaque du logiciel publicitaire. Néanmoins, il s’est avéré qu’une nouvelle attaque était en préparation et qui plus est, très puissante. Roger Thompson ajoute : « Étrangement, ils ont lancé l’attaque samedi. Je pense qu’ils devaient croire que nous n’allions pas effectuer de surveillance pendant le week-end, mais nos chercheurs de codes malveillants sont toujours au travail. » AVG reconnaît l’influence que ces réseaux sociaux ont sur nos vies personnelles ainsi que professionnelles, et ne recommande pas d’abandonner l’utilisation de cette technologie. Néanmoins, AVG a quelques recommandations à vous faire pour que vous puissiez vous protéger au mieux : • Assurez-vous de naviguer de façon sécurisée. AVG LinkScanner est un outil web gratuit qui vous permet d’identifier les menaces en temps réel et qui vous prévient si une page ou un lien est infecté, avant que vous ne cliquiez.

• Si l’on vous demande d’installer un lecteur pour voir une vidéo, il y a probablement quelque chose qui ne va pas. Rendez-vous plutôt sur le site officiel du lecteur vidéo et téléchargez-y directement l’application. Ne téléchargez jamais un fichier à partir de n’importe quel lien.

• Assurez-vous que votre antivirus et vos logiciels de sécurité soient à jour.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants