Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

AVG Technologies : Plus d’une PME sur trois passe plus de temps à ranger son bureau qu’à sauvegarder ses données

novembre 2013 par AVG

La plupart des PME ne comprennent toujours pas la véritable valeur de leurs données. Ce constat ressort d’une nouvelle étude menée par la société de solutions de sécurité internet et mobile AVG Technologies N.V. montrant que 37% des dirigeants de petites et moyennes entreprises passent plus de temps à ranger leur bureau ou à commander de nouvelles cartes de visite (21% US, 22% UK) qu’à sauvegarder leurs données.

L’étude, menée auprès de plus de 500 dirigeants de PME en Amérique du Nord et au Royaume-Uni, révèle que s’ils sont nombreux (75% US, 68% UK) à s’appuyer sur des systèmes de sauvegarde automatisés, environ un patron sur 4 (24% US et UK) n’exige pas que les employés effectuent une sauvegarde de leurs données au moins une fois par semaine, alors qu’ils reconnaissent que plus de la moitié de ces data sont des données sensibles (30 % aux USA et 1 sur 5 aux R-U soit 19%).

Près de la moitié des PME (47% US, 49% UK) déclarent avoir déjà perdu un appareil mobile. Considérant l’importance des données pour les entreprises, la perte des appareils mobiles devrait être source d’inquiétude. Il est cependant intéressant de constater que, selon cette étude, les patrons de PME pensent généralement que les appareils mobiles de leurs employés ne comportent que peu de données sensibles. Les inquiétudes sont beaucoup plus palpables lorsqu’il s’agit de la sécurité des données dans le « cloud ». Interrogés, la majorité des patrons citent la sécurité du « cloud » comme étant leur principale préoccupation (64% US et 50% UK).

Mike Foreman, Responsable PME chez AVG, commente : « Nos recherches démontrent que même si la grande majorité des petites et moyennes entreprises sont conscientes de l’importance de la sauvegarde, un effort pédagogique énorme reste à faire sur les plateformes mobiles et sur le Cloud. Avec le développement de la mobilité, l’explosion des données et leurs importances pour les PME, il est dommage de constater que les entrepreneurs passent plus de temps à ranger leur bureau ou à commander des cartes de visite plutôt qu’à leurs activités numériques. Il en ressort qu’en dépit des preuves démontrant que les données des PME sont la cible la plus lucrative et donc privilégiée des cybercriminels, les patrons continuent à sous-estimer la véritable valeur de leurs données ».

Principaux constats de l’étude

· 37% des PME passent plus de temps à ranger leur bureau ou à commander de nouvelles cartes de visite (22% UK ; 21% USA) plutôt qu’à sauvegarder les données. La sauvegarde n’est pas la tâche informatique prioritaire. 43% des PME au Royaume-Uni et 53% aux Etats-Unis avouent consacrer plus de temps à modifier les mots de passe plutôt qu’à sauvegarder les données.

· La plupart des PME (59% UK ; 54% USA) n’exigent pas de leurs employés qu’ils sauvegardent quotidiennement leurs données. Dans bon nombre de cas (68% UK ; 75% USA), la sauvegarde s’effectue automatiquement à travers les systèmes informatiques. Cependant, 26% des PME au Royaume-Uni et 24% aux Etats-Unis laissent passer plus d’une semaine entre les sauvegardes ou n’exigent pas de leurs employés qu’ils effectuent des sauvegardes plus rapprochées.

· En matière de données contenues dans les appareils mobiles, pour environ le tiers des PME (32% UK ; 34% USA) 0-10 % des employés travaillent hors du bureau au moins une fois par semaine. Parallèlement, l’augmentation de l’utilisation professionnelle d’appareils mobiles est mise en valeur par les PME (11% UK ; 17% USA) qui déclarent que 80-100 % des employés sont absents du bureau plus d’un jour par semaine.

· La sécurité (50% des patrons de PME au Royaume-Uni et 64% aux Etats-Unis) reste la principale préoccupation concernant la sauvegarde dans le Cloud. Parmi les autres inquiétudes significatives des PME tant au UK qu’aux USA figurent le coût, la récupération des données et le manque de contrôle.

· Près d’une PME sur 5 (19 %) au Royaume-Uni (1 sur 3 ou 30% aux Etats-Unis) déclare que plus de la moitié de ses données sont commercialement sensibles. Environ 1 PME sur 3 (33%) au Royaume-Uni et 1 sur 5 aux Etats-Unis (17 %) considèrent que la quantité globale de données sensibles stockées dans leur système avoisine plutôt les 10-25 %. Au Royaume-Uni, le pourcentage de ceux pour qui les appareils mobiles des employés contiennent 80-100 % de données sensibles est relativement peu élevé (8 %). Ce chiffre atteint les 13 % aux Etats-Unis.

· Si beaucoup de PME n’ont pas encore connu de perte de données stockées sur un appareil mobile, les chiffres restent néanmoins considérables (51 % au UK ; 53 % aux USA).

· La plupart des PME (62 % au UK ; 66 % aux USA) sont confiantes quant à leur capacité à prévenir une perte de données lors du départ d’un employé. · La première victime d’une perte de données est la productivité (37% au UK ; 50% aux USA), suivie par le chiffre d’affaires (32 % au UK ; 37 % aux USA), et enfin la confiance des clients (31% au UK ; 39% aux USA).

· Lors de la perte ou du vol d’un appareil, la priorité pour 39% des PME au Royaume-Uni et 4 % aux Etats-Unis est de s’assurer que les données ne sont pas accessibles à des tiers non autorisés.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants