Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

ASPSERVEUR invente le « Cloud Quantique® »

avril 2013 par Emmanuelle Lamandé

ASPSERVEUR invente le « Cloud Quantique® ». Ce terme désigne un service de Cloud Computing dont les données coexistent en temps réel sur plusieurs centres de données informatiques (Datacenter). Il fait référence à la physique quantique et plus particulièrement aux « particules intriquées »*.

Fruit de 4 années de recherches avec l’aide du Crédit Impôt Recherche, le Cloud Quantique® considère deux Datacenters intriqués comme un système unique, cette nouvelle technologie permet l’addition des disponibilités de chaque Datacenter (99.982% par an en moyenne) afin d’obtenir une disponibilité réelle de 100%.

Avec le Cloud Quantique les environnements de production et de secours sont considérés comme intriqués, ils ne font qu’un, il n’y a aucun temps de bascule en cas de panne.

Des tests concluants ont été réalisés via les services de l’organisme de monitoring indépendant IP-LABEL et sont en cours avec la société CEDEXIS, spécialisée dans la météo du Cloud.


* L’intrication quantique est un phénomène observé en mécanique quantique dans lequel l’état quantique de deux objets doit être décrit globalement, sans pouvoir séparer un objet de l’autre, bien qu’ils puissent être spatialement séparés. Lorsque deux systèmes – ou plus – sont placés dans un état intriqué, il y a des corrélations entre les propriétés physiques observées des deux systèmes qui ne seraient pas présentes si l’on pouvait attribuer des propriétés individuelles à chacun des deux objets S1 et S2. En conséquence, même s’ils sont séparés par de grandes distances spatiales, les deux systèmes ne sont pas indépendants et il faut considérer S1+S2 comme un système unique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants