Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

70% des entreprises font appel à des experts en service cloud managés pour accélérer les migrations

septembre 2019 par Virtustream

Virtustream révèle les conclusions d’un nouveau rapport Pathfinder de 451 Research, Demystifying Cloud Transformation : Where Enterprises Should Start. Selon ce rapport, près des deux-tiers des entreprises qui utilisent le cloud ont également recours aux services managés ; 71% des grandes entreprises interrogées envisagent d’investir dans des services managés, la majorité y voyant le moyen de permettre à leurs équipes de se focaliser sur des projets IT plus stratégiques.

Ce rapport commandé par Virtustream se penche sur la pertinence des offres en services managés pour le cloud, dans un contexte de complexité croissante de l’IT d’entreprise. Il met en avant les différentes facettes des services cloud managés qui devraient connaître une croissance importante au cours des 12 prochains mois, et notamment sur les sujets comme la sécurité, la migration et l’intégration, l’optimisation des coûts et de la performance ou encore la surveillance.

« Les entreprises ont conscience de la richesse des possibilités actuelles du cloud et cherchent à se rapprocher de fournisseurs de services managés pour compléter leurs compétences et leurs effectifs en interne, ainsi que pour pouvoir bénéficier de leur grande expérience et de leur expertise en audit cloud, planification et migration », déclare Melanie Posey, vice-présidente et directrice générale Voice of the Enterprise, chez 451 Research.

Joy Corso, vice-présidente senior et directrice marketing de Virtustream, ajoute : « Les entreprises sont dans un défi permanant qui les oblige à maximiser et moderniser leurs investissements IT pour pérenniser leur activité. Les conclusions de 451 Research présentent les bénéfices pour les entreprises de confier à un partenaire la mise en œuvre de la migration vers le cloud et la gestion de leurs applications stratégiques et environnements IT complexes. »

Les environnements hybrides et multi-cloud deviennent la norme

Selon le rapport, 57% des entreprises optent pour un environnement IT hybride, intégrant systèmes sur site et ressources cloud/hébergées. 72% indiquent avoir recours à plusieurs fournisseurs de cloud public, pour 8% au moins trois. Maintenant que l’environnement hybride/multi-cloud devient l’architecture IT d’entreprise par défaut, les efforts d’optimisation de la migration des charges, de l’intégration et des opérations vont mobiliser de nouvelles compétences. Le rapport précise que les entreprises voudront utiliser des services professionnels et gérés en complément de l’expertise technologique et des effectifs IT en interne.

Le rapport met également en évidence que la sauvegarde est une première étape vers l’adoption de services managés, avec une pénétration de 41% dans les entreprises qui ont recours au cloud public. Il précise que les utilisateurs matures du cloud public (et les leaders de la transformation numérique) sont plus enclins à avoir déjà mis en place des services managés, surtout pour la surveillance opérationnelle et la gestion des applications déployées dans le cloud. L’expertise des plateformes de cloud public manque encore dans les entreprises ; la difficulté à attirer et fidéliser du personnel IT spécialiste du domaine les conduit également à se tourner vers des fournisseurs de services gérés ou MSP (Managed Services Providers) et des sociétés des services professionnels.

La modernisation IT à l’ère du numérique : favoriser l’adoption des services gérés

Le rapport démontre que les principaux obstacles ne sont pas techniques mais plutôt opérationnels ; il s’agit surtout de contraintes ordinaires, de respect des obligations réglementaires et des directives de sécurité applicables aux processus et à l’administration. Les migrations cloud s’accompagnent de nouvelles problématiques, d’approches différentes de planification de capacité et de nouveaux scénarios de gestion des coûts et de la consommation.

Pour la plupart des entreprises, le premier défi de l’adoption et la transformation cloud est la sécurité. 60% des sondés confirment que la protection des données et la sécurité sont effectivement les problématiques IT les plus importantes concernant les charges de travail, suivies par la gouvernance et la gestion de la conformité pour 37% des sondés. Le cœur problème réside dans le manque de compétences et de ressources humaines en interne, ainsi que dans la nécessité de transformer les processus métier autant sinon plus que les opérations IT. Les fournisseurs de services gérés peuvent accompagner les entreprises sur ce sujet en combinant clouds publics et plateformes d’hébergement de clouds privés avec les opérations IT existantes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants