Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

5ème RPCybersecurité : les élus locaux doivent se pencher sur le lit de la Cybersécurité

octobre 2017 par Marc Jacob

Éric Bothorel député des côtes d’Armor et Philippe Vitel, Vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et ancien député du Var ont participé à la seconde table ronde animée par Bénédicte Pilliet sur le thème « Quelles politiques des collectivités territoriales en faveur de la filière cybersécurité ».

Éric Bothorel a rappelé, les actions de la Bretagne en matière de Cybersécurité Avec entre autre la création du pôle Cyber. Pour lui les grand éléments de la réussite des pôles technologies sont la collaboration entre les entreprises du privé, les administrations, les universités. Ainsi, la réussite du pôle Cyberens Bretagne est issue de la collaboration entre le Ministère de La Défense, les universités et les entreprises privées de la région. Philippe Vitel rappelle qu’il avait produit un rapport il y a un cinq ans sur la Cybersécurité des pays de l’OTAN dans lequel il avait montré que la défaillance d’un petit pays en matière de Cybersécurité pouvait avoir des impacts même sur les grands pays. La région PACA compte devenir la première région de France du numérique avec un plan haut débit majeur. Pour y arriver il faudra avoir une politique forte en matière de Cybersécurité. Pour se faire, il y a un schéma d’action collectif pour le développement de la Cybersécurité avec douze opérations d’intérêts régionaux et un milliards d’euros alloué sur la durée du mandat parmi lesquels la Cybersécurité avec entre autre comme partenaire entreprises Gemalto, STMicro... sans compter l’industrie navale et maritime. Dans sa région un travail est fait sur le développement de la Cybersécurité maritime. Ainsi la région a investi 6 millions d’euros sur un projet de recherche en Cybersécurité maritime dont le l’investissement total nécessaire est de 15 millions d’euros. Il ainsi démontré comment une région peut travailler sur le domaine de la Cybersécurité.

La formation en cybersécurité est un enjeu majeur pour le développement des régions

En ce qui concerne les actions régions en matière de formation Éric Bothorel considère que c’est un vrai sujet dans sa région, même si des formations existent en Bretagne. En Bretagne 20 thèses en Cybersécurité sont financées par la région. Il faut que les entreprises prennent conscience de l’importance de la Sécurité.

En PACA, Philippe Bothorel considère que dans sa région, il y a un retard en matière de formation en Cybersécurité, même si dans toutes les écoles d’ingénieurs elle est mise en avant. Par contre, un centre de ressource spécialisé va être mis en place très rapidement. En premier ce dispositif va s’adresser aux militaires en cours de reconversion, mais bien sûr ces formations vont évoluer vers des formations initiales. Pour lui pour bien former, il faut aussi des formateurs ce qui n’est pas le plus facile à trouver. Il estime qu’il est nécessaire que le rythme de développement de la Bretagne en matière de Cybersécurité soit un modèle pour toutes les régions françaises.

Éric Bothorel considère que la réserve citoyenne est un bon moyen pour développer la sensibilité des populations en matière de Cybersécurité. Il rappelle que le pôle Cyber de Bretagne rayonne déjà à l’échelon national et international comme par exemple les accords signés récemment à Talyn en Estonie. Pour sa part Philippe Vitel, estime que le politique connaisse mieux le domaine de la Cyber afin qu’il prenne en charge ce sujet. Il faut que les élus prennent en compte ce sujet dans toutes les régions de France.

En conclusion, il faudrait que des centres de ressources pour les collectivités, les PME soient créer afin de mutualiser et de partager les informations entre ces différents acteurs. Dans ce cadre, la région doit être le moteur de cette décentralisation avec l’objectif de descendre jusqu’aux petites communes afin de sensibiliser les élus.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants