Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

5 nouvelles fonctionnalités Google Cloud pour aider les entreprises sur la gestion de données sensibles

octobre 2017 par Marc Jacob

Google Cloud annonce aussi le lancement de nouvelles fonctionnalités d’anonymisation de données sensibles. Les utilisateurs des solutions Google Cloud et de son API de prévention contre la perte de données (API Data Loss Prevention), ont aujourd’hui la possibilité d’avoir une couche de sécurité supplémentaire pour protéger l’ensemble de leurs données sensibles.

Désormais, l’API de prévention contre la perte de données DLP propose cinq nouvelles fonctionnalités pour renforcer la protection de données sensibles :

• La désidentification
• Le masquage partiel
• Le masquage dynamique
• Le chiffrement
• Le regroupement de données

Les entreprises disposent de données sensibles et réglementées. Elles savent combien il est difficile de les garder sécurisées et privées. L’API de prévention contre la perte de données, Data Loss Prevention (DLP), qui a été proposée en version bêta en mars, peut aider à trouver et à protéger rapidement plus de 50 types de données sensibles, telles que les numéros de carte de paiement, les noms et les numéros de cartes d’identité. Aujourd’hui, nous annonçons de nouvelles fonctionnalités au sein de cette API pour protéger les données sensibles, comme la suppression, le masquage ou encore le chiffrement de données. Par exemple, si un collaborateur de votre service client, n’a pas besoin de voir les détails d’identification pour résoudre le problème, vous pouvez décider de supprimer ces valeurs. Ou, si vous analysez les grandes tendances démographiques, vous pouvez décider de supprimer les enregistrements contenant des caractéristiques démographiques uniques ou des attributs rares considérés comme sensibles.

Ces nouvelles fonctionnalités de désidentification des données, permettent de travailler avec des informations sensibles, tout en réduisant le risque que ces données soient révélées par inadvertance. De nombreuses entreprises respectent par exemple le principe du moindre privilège. L’API DLP aide à appliquer ce type de principe dans les applications de production et de traitement de données. Et parce que c’est une API, ces options peuvent être utilisées dans n’importe quelle source de données ou système de stockage. Enfin, l’API DLP offre un support et une évolutivité par défaut pour l’analyse de grands ensembles de données dans Google Cloud Storage, Datastore et BigQuery.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants