Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

5 conseils de Veeam à l’attention des retailers pour optimiser la gestion de leurs données dans le cloud pendant les soldes d’été

juin 2019 par Patrick Rohrbasser, Regional Vice-President Veeam France & Africa

Le 26 juin démarrent les soldes d’été et, avec elles, une intense période de consommation attendue par la plupart des enseignes et des consommateurs. Cette année encore, 6 Français sur 10 auront attendu cette période avec impatience pour effectuer leurs achats d’été, que ce soit en magasin ou en ligne. Cependant, ce moment de pic des ventes est synonyme de pression accrue sur les équipes informatiques pour garantir la disponibilité des services en ligne, des applications et des systèmes en magasin. Les enseignes doivent disposer d’une infrastructure informatique qui puisse supporter un nombre d’opérations croissant, sans pour autant permettre de pannes sur le site Internet ou en magasin.

Le Veeam Cloud Data Management Report 2019, réalisé par le cabinet Vanson Bourne, révèle que les entreprises françaises ont connu, en moyenne, cinq pannes imprévues au cours des 12 derniers mois, d’une durée moyenne de 42 minutes. Si une enseigne subit une interruption impactant sa chaîne d’approvisionnement ou sa capacité à vendre ses produits pendant les soldes, et empêchant les clients d’effectuer leurs achats, les conséquences peuvent être désastreuses, aussi bien en termes de bénéfices que de réputation. Dans un marché hautement compétitif, s’il est compliqué pour les acteurs de la distribution de se constituer une clientèle et de la fidéliser, il l’est encore plus de faire revenir un acheteur déçu ou mécontent.

La gestion des données dans le cloud est une opportunité pour les retailers Français pour évoluer et mieux gérer leurs données. Les 5 étapes de la gestion des données dans le cloud permettent d’améliorer la disponibilité de leurs données et la fiabilité de leurs services, en limitant leur exposition à toute forme de temps d’arrêt. En garantissant une plus grande agilité et en permettant la continuité d’activité, ils sont en mesure d’accélérer leur capacité à offrir de nouveaux services et expériences numériques aux clients tout en restant compétitif pendant cette période de vente cruciale.

Voici cinq conseils que les enseignes devraient suivre pour des soldes d’été réussies :

1. Réévaluer sa capacité : pour déterminer la charge maximale potentielle pour les serveurs sur site, il convient de prendre en compte les chiffres de l’année précédente grâce aux outils de surveillance et contrôle, puis de planifier une augmentation encore plus importante que prévu pour faire face à la hausse attendue au-delà des expériences passées.

2. Surveiller tout problème éventuel : les retailers ont besoin d’une visibilité et d’une capacité à surveiller leur infrastructure informatique en temps-réel accrues afin d’être alertées de tout problème potentiel avant qu’il ne se produise. Plus important encore, il est essentiel que les retailers connaissent la responsabilité de chacun, par exemple en sachant ce que sont les accords de niveau de service (SLA) et ce dont le fournisseur de services est responsable. Cela accélère non seulement le dépannage des problèmes et le diagnostic des causes profondes, mais permet aussi à l’équipe de gérer de plus petits problèmes avant qu’ils ne prennent de l’ampleur.

3. Tester et tester à nouveau : les enseignes doivent également s’interroger sur leur capacité de restauration du système et avoir confiance en la fiabilité de leurs sauvegardes. Combien de temps faut-il pour restaurer la sauvegarde ? Est-il possible de restaurer un fichier en particulier ou l’ensemble du système ? À quelle fréquence faut-il tester ces sauvegardes pour s’assurer qu’elles fonctionnent ? Selon le Veeam Cloud Data Management Report 2019, seules 42% des entreprises françaises sauvegardent et répliquent de manière continue les applications majeures.

4. Se protéger contre les menaces : au cours des derniers mois, le flux constant de demandes de rançon et d’attaques par déni de service (DoS) médiatisées a contribué à souligner l’importance de la sécurité des données des sites e-commerce. Aujourd’hui, de plus en plus d’attaques ransomwares sophistiquées entraînent des pertes de données et financières, nuisant à l’image de la marque, un phénomène qui peut affecter les entreprises de toutes tailles. Protéger ses données exige une approche proactive de planification et de mise en œuvre des meilleures pratiques pour assurer un haut niveau de dédoublement, d’optimisation du temps de disponibilité des applications et de protection des données.

5. Éviter les effets négatifs des temps d’arrêt planifiés : il n’y a rien de plus frustrant, pour un client souhaitant bénéficier d’une réduction pendant les soldes d’été, de constater que le site Internet se bloque pendant qu’il effectue le paiement. L’indisponibilité des services est l’une des raisons qui entrainent la perte de confiance des clients envers une marque, avec des répercussions financières qui peuvent s’appliquer à tous les secteurs, et pas seulement à la grande distribution. Les temps d’arrêt planifiés, auparavant considérés comme une routine, sont maintenant un problème et doivent être mieux gérés. Les entreprises doivent s’appuyer sur des solutions innovantes pour être en mesure de garantir la disponibilité de leurs activités et services.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants