Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

41 % des entreprises à travers le monde ne sont pas protégées ou sensibilisées aux risques de sécurité informatique, selon McAfee

février 2011 par McAfee

Le rapport McAfee révèle que 41 % des entreprises ne sont pas protégées ou sensibilisées aux risques liés à la sécurité informatique alors que 40 % des autres ne sont pas complètement convaincues de pouvoir déployer des outils de contre-mesure, les laissant ainsi vulnérables. Le rapport « Risk & Compliance Outlook : 2011 », commandé par McAfee et réalisé par EvalueServe, fait ressortir que pour répondre à ces problématiques, près de la moitié de toutes les entreprises interrogées compte dépenser, en moyenne, 21 % de plus en 2011 en solutions de Risk & Compliance. L’enquête fait apparaître, de manière globale, une forte augmentation des solutions de Risk & Compliance en 2011, avec une grande majorité de CSO (RSSI) et d’autres cadres décisionnaires, exigeant des solutions intégrées et automatisées, plutôt que des produits ponctuels.

En regard à la conformité réglementaire, la grande majorité des répondants, à hauteur de 75 %, ne sont pas convaincus de réussir l’audit réglementaire ; plus de la moitié des entreprises déclarent avoir déjà échoué à un audit. 9 % des entreprises ont indiqué que ces échecs aux audits ont donné lieu à des amendes provenant de l’industrie ou du gouvernement. Les bases de données représentent également un des plus grands défis d’infrastructure en termes de conformité aux exigences réglementaires.

Enseignements clés additionnels :

- 41 % des entreprises indiquent qu’elles vont investir dans une solution de supervision de la base de données ;
- 45 % des entreprises appliquent des correctifs système chaque semaine ;
- 49 % des entreprises s’efforcer de se « sur protéger » en appliquant tout type de correctifs ;
- 84 % des répondants estiment que leurs affaires et opérations de sécurité sont impactées en raison de l’engrenage des correctifs ;
- 37 % ne sont pas confiants en sachant que leurs actifs doivent être corrigés lorsqu’une menace apparaît ;
- 24 % des entreprises dépensent plus de $ 250 000 par an en audits ;
- la conformité est perçue comme un budget principal pilote pour 25 % des projets informatiques ;
- Plus de 40 % des entreprises se mettent en mode « échange de tirs » à l’approche d’un audit réglementaire, détournant des ressources critiques au détriment des priorités stratégiques ;
- 39 % ne sont pas convaincues d’être en mesure de traduire les risques informatiques en risques pour leurs affaires ;
- 56 % des entreprises ont indiqué que l’ajout de « contre-mesures de sensibilisation » à leur analyse du risque fournirait un plus grand avantage ;
- 60 % des répondants estiment que plus de 10 % de temps d’arrêt est attribuable à des modifications non autorisées se déroulant tout au long de l’année.

Pour télécharger l’intégralité de ce rapport, rendez-vous à l’adresse : http://www.mcafee.com/us/resources/...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants